Go Top

Inscription au Colloque national d’AvenirSocial sur la formation

Vendredi 28.09.2018
  • Date et horaire : vendredi 28 septembre 2018, 09h00 à 16h00
  • Lieu : Fribourg, Haute École de Travail Social Fribourg, route des Arsenaux 16a
  • Coût : entre 30 et 150.- selon les statuts
  • Inscription en ligne jusqu’au 18 septembre

logo
Le Colloque national d’AvenirSocial a pour thème «Une formation, ça va de soi: formation et qualité dans le travail social».

Près de la moitié des personnes actives dans le travail social ne dispose d’aucune formation correspondante. Serait-il envisageable de confier le suivi médical, la formation scolaire des enfants ou la construction d’un pont à d’autres mains que celles bien formées à cet effet ? Dans le secteur du travail social, c’est pourtant monnaie courante. En 2017, l’association professionnelle a lancé une vaste campagne de sensibilisation et de promotion de la qualité de la formation. Ce colloque permettra de faire le point et de débattre de ces enjeux.


Conférences
(avec traduction simultanée) :

  • Le déficit de formation dans le travail social. Chiffres et faits. Par Véréna Keller, vice-présidente d’AvenirSocial et professeure honoraire de la Haute École de travail social et de la santé · EESP · HES-SO (fr)
  • La situation de la formation dans le travail social du point de vue des hautes écoles spécialisées. Par Elisabeth Baume-Schneider, directrice de la Haute École de travail social et de la santé EESP · HES-SO (fr)
  • Exigences de formation dans le milieu professionnel des infirmiers·ères. Par Helena Zaugg, présidente de l’Association suisse des infirmières et infirmiers ASI (de)
  • Exigences de formation pour le travail social dans deux pays voisins. Par Rory Truell, secrétaire général de la International Federation of Social Workers IFSW (en)

World-Café

Table ronde


Programme et inscription

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Les espaces de démocratie participative
Jeudi 14.02.2019
Par Solange Kronneberg
Au niveau local, comment fonctionnent les espaces de démocratie participative ? Peuvent-ils représenter la population concernée ? Quelles personnes en sont exclues ? L’expérience d’une assemblée de quartier à Genève.