Go Top

Recommandations sur l'assistance au suicide en EMS

vendredi 02.06.17
  • Assistance au suicide dans les EMS. Recommandations 
du Conseil d’éthique de la Fédération genevoise des établissements médico-sociaux
  • 3e édition, 2017, 11 pages

FEGEMSLe Conseil d’éthique de la Fédération genevoise des établissements médico-sociaux, présidé par François Loew, a publié ses nouvelles recommandations en matière d’assistance au suicide dans les EMS. Ce cadre de référence éthique vise principalement à mieux soutenir les professionnels du terrain face au dilemme fondamental auquel les confronte l’expression du désir de mourir d’une résidante ou d’un résidant.

Outil d’aide à la réflexion éthique et au processus d’accompagnement de la personne qui émet le désir de mourir, les recommandations 2017 sont l’aboutissement de réflexions, questionnements, observations, consultations et échanges d’expériences, puis de divers ajustements nés d’une consultation auprès des directions et cadres des EMS.

Tout en s’appuyant sur les soins palliatifs et les dispositions anticipées de fin de vie, les recommandations réaffirment la liberté ultime du résidant capable de discernement. Elles soulignent aussi le risque d’une banalisation de l’assistance au suicide, en contradiction avec la mission première du soignant.

Autre point fort: l’importance de la communication. Pour les professionnels des EMS, cela se traduit par une écoute attentive de la personne qui exprime le désir de mourir, l’exploration avec elle de sa souffrance existentielle et des alternatives au suicide, dans un processus de réflexion pour éviter la précipitation, vérifier la volonté de la personne et s’assurer qu’elle ne subit pas de pression extérieure.


Recommandations en ligne

L'affiche de la semaine

Dernier article

Canicule et santé publique, un duo dangereux
Lundi 24.06.2024
Par Cindy Bregnard, Laure Cayzergues-Kervadec, et Laurent Kaufmann
Une enquête visant à connaître l’impact des vagues de chaleur sur les prestataires de soins et leurs bénéficiaires a été menée dans le canton de Neuchâtel en 2023. Les résultats permettront d’adapter les mesures du plan canicule.