Go Top

Livre illustré sur 100 ans d'histoire sociale avec Pro Senectute

Lundi 10.04.2017
  • 100 ans d’histoire. Pro Senectute et la Suisse de 1917 à 2017
  • Kurt Seifert, Pro Senectute, 168 pages, 167 illustrations noir-blanc et en couleur.

Pro Senectute 100 ansDe la grève générale jusqu’à nos jours en passant par l’AVS, cet ouvrage voyage à travers le passé. 167 photos et illustrations retracent l’évolution de la question de la vieillesse au cours du siècle écoulé, tandis que des portraits de personnalités ayant marqué l’histoire de Pro Senectute viennent compléter l’œuvre.

En 1917, à la fin de la Première Guerre mondiale, l’espérance de vie moyenne en Suisse s’élève à 57 ans pour les femmes et à 54 ans pour les hommes. Il n’existe ni réseau social ni prévoyance vieillesse. Pour la grande majorité de la population, travailler « jusqu’au bout » est une nécessité. Il y a 100 ans, la fondation « Pour la Vieillesse », aujourd’hui Pro Senectute, est créée en réponse à la forte précarité dont souffrent souvent les personnes âgées.

L’auteur, Kurt Seifert, raconte de manière accessible l’histoire du développement des institutions sociales en Suisse. Il retrace 100 ans d’histoire, depuis la grève générale en passant par la création de l’AVS jusqu’à notre époque, qui place au premier plan la longévité de la vie et la garantie de la prévoyance vieillesse, et dans laquelle Pro Senectute œuvre pour assurer aux personnes âgées une vie active et épanouie.

Le présent ouvrage illustre bien à quel point la question du vieillissement et de la vieillesse a évolué ces 100 dernières années et décrit le grand rôle joué par le développement d’un solide réseau social.

A noter que, à l’occasion du coup d’envoi des activités liées au 100e anniversaire de Pro Senectute, Toni Frisch a remis la présidence de la fondation à Eveline Widmer-Schlumpf.

 

Commande

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Le vieillissement en institution socio-éducative
Jeudi 17.10.2019
Par Melissa Ischer
Les tendances démographiques concernent aussi les personnes souffrant de handicap psychique. Comment évoluent les pratiques éducatives face aux bénéficiaires vieillissant·e·s ? Résultats d’une recherche menée en Valais.