Go Top

L’âge des possibles. Adolescents entre rêve et expérience


Warning: date_format() expects parameter 1 to be DateTimeInterface, bool given in /home/clients/56ad441f04b7057f86a59db615fe0adf/web/components/com_flexicontent/templates/actualites/item.php on line 216

Warning: date_format() expects parameter 1 to be DateTimeInterface, bool given in /home/clients/56ad441f04b7057f86a59db615fe0adf/web/components/com_flexicontent/templates/actualites/item.php on line 216
Dimanche
  • Anna Fabbrini, Alberto Melucci, Genève: Editions ies, Collection Le geste social, mars 2017, 208 pages
  • Ouvrage traduit de l’italien par Clément Rivière.

Age Possible FabbriniL’âge des possibles prend l’adolescence au sérieux en considérant cette période comme un temps de la vie durant lequel les paradoxes s’intensifient et les limites se redéfinissent. Une accélération des changements mais aussi la possibilité constante d’une désorientation – dont la société se rend parfois complice – sont mises en jeu. Fabbrini et Melucci offrent une modalité particulièrement originale de décrire et d’analyser non seulement les expériences vives de l’adolescence, mais aussi les enjeux d’une nécessaire négociation entre adultes et jeune génération autour de la différence qui les sépare. De fait, la réception actuelle des phénomènes propres à l’adolescence, notamment une certaine fuite des responsabilités de l’adulte, est également questionnée.

L’âge des possibles (L’età dell’oro pour la version italienne) a rencontré un vif succès auprès des publics universitaires et professionnels du domaine éducatif et social. Anna Fabbrini propose une préface à cette version française revenant sur la manière dont l’ouvrage a posé certains nouveaux enjeux de la vie institutionnelle liée à l’adolescence lors des vingt dernières années.

Editions ies

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Vivre, vieillir, mourir ensemble
Lundi 28.09.2020
Par Paul N’Dri Konan
Migration et confinement 3. Les situations de crise bouleversent nos certitudes. Des questions simples s’en trouvent transformées. Comment vivre, vieillir, mourir ensemble ? Pour le travail social, la distance est une porte ouverte sur la proximité. ...