Go Top

Inscription GE / « L’addictologie mobile : circulez il y a tout à voir ! »

Lundi 27.02.2017
  • Date et horaire : jeudi 16 mars 2017 de 8h50 à 16h00
  • Lieu : Genève, Caré et Auditoire Louis-Jeantet
  • Coût : CHF 120.-, gratuit pour les collaborateurs du DSMP
  • Inscription en ligne jusqu’au 14 mars 2017
JPEG - 11.8 ko

La Journée genevoise d’addictologie 2017 a pour thème « L’addictologie mobile : Circulez il y a tout à voir ! ». Fil rouge : Dr Rita Manghi, médecin psychiatre du Service d’addictologie (HUG). Au programme :

 

  • 8h50 Mots de bienvenue au Caré. Mr Marco Salmaso, directeur adjoint du Caré. Prof Daniele Zullino, médecin chef du Service d’addictologie (HUG). Adresse : 13 rue du Grand-Bureau, 1227 Les Acacias
  • 9h00 La mobilité au Caré. Café / croissant interactif
  • 10h00 Déplacement à la Fondation Louis-Jeantet. Adresse : 77 route de Florissant, 1208 Genève
  • 10h45 Témoignage : la mobilité selon Bertrand. Lu par Guy Valance, éducateur des EPI
  • 11h00 Soins intensifs dans le milieu. Dre Louise Penzenstadler, médecin psychiatre au Service d’addictologie (HUG). Sylvie Alaux et Christine Nicholas, infirmières de la SIM – Service d’addictologie (HUG)
  • 11h45 UMUS : La mobilité s’arrête-t-elle à 18h00 ? Mme Katia Grange, infirmière responsable de l’UMUS
  • 12h00 Repas
  • 14h00 Conférence interactive : carte blanche sur la mobilité. Prof. Jean-Luc Roelandt, psychiatre et épidémiologue, directeur du Centre collaborateur de l’OMS pour la recherche et la formation en santé mentale en France
  • 15h00 Interaction avec et dans le public
  • 16h00 Fin de la journée

 

Programme et inscription en ligne

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Somnifères et tranquillisants: quels risques?
Lundi 19.08.2019
Par Etienne Maffli, Florian Labhart et Stephanie Stucki
En Suisse, environ 200'000 personnes présentent un usage problématique de somnifères et tranquillisants. Les femmes, les personnes âgées et la Suisse latine sont davantage concernées. Comment éviter cette surconsommation ?