Go Top

Une équipe mobile pour répondre aux urgences non vitales

Mercredi 15.05.2024

Sur demande des professionnel·les de la santé ou du social ainsi que des institutions, du personnel infirmier intervient au domicile des patient·es de la RIviera, du Chablais vaudois, et, depuis le 1er mai, du Chablais valaisan.

urgence non vitale equipe mobile chablais valais reiso 170© Kampus Production / PexelsDepuis le 1er mai 2024, l’équipe mobile d’intervention rapide (EMIR) du Réseau Santé Haut-Léman et de l’Hôpital Riviera-Chablais Vaud Valais a étendu son activité pour la population du Chablais valaisan résidant d’Evionnaz à Saint-Gingolph, avec le soutien financier du Canton du Valais. Composée de personnel infirmier expérimenté dans les domaines des soins aigus, de l’urgence et de la gériatrie, l’EMIR est disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 pour la prise en charge à domicile des patient·es en situation d’urgence médicale non vitale. Ce dispositif vise à répondre plus efficacement à l’urgence non vitale ainsi qu’à favoriser le maintien des patient·es dans leur lieu de vie.

Déclenchée sur appel d’un·e professionnel·le de la santé ou du social, ou d’une institution sanitaire (médecin traitant, établissement médico-social, Medi24, etc.) et en fonction de son appréciation de la situation, l’EMIR se rend au domicile de la personne dans les deux heures. Elle pratique une évaluation clinique pour décider de la suite de la prise en charge. Si nécessaire, le personnel infirmier mobile a également à disposition le matériel nécessaire pour dispenser des soins infirmiers.

Lancée et financée depuis fin 2019 dans le cadre d’un projet pilote vaudois, l’EMIR a d’ores et déjà démontré son efficacité en qualité de soutien à la garde médicale pour la prise en charge ponctuelle des patient·es à domicile (dès 16 ans pour les urgences somatiques, dès 18 ans pour les urgences psychiatriques). Le renforcement de l’EMIR dans le Chablais valaisan, à travers la collaboration avec Medi24 et le soutien financier par le canton du Valais des activités qui ont lieu sur son territoire, est une des mesures proposées par le canton pour améliorer la prise en charge des patients valaisans.

Des projets similaires ou visant le même objectif sont à l’étude pour le Valais central. Dans le Haut-Valais, le service d’urgence des médecins de famille (HANOW) à l’hôpital de Viège permet avec satisfaction de décharger les urgences hospitalières depuis plusieurs années.

(Source : communiqué de presse)

Flyer de présentation de l'Equipe mobile d'intervention rapide

L'affiche de la semaine

Dernier article

«Sans moi, tu n’aurais rien du tout.» Vraiment?
Jeudi 16.05.2024
Par Fanny Sangiorgio
La violence économique, souvent doublée de violence psychologique et/ou physique, est un pan peu documenté des violences domestiques. Pourtant, ses conséquences sont aussi délétères pour les victimes.