Go Top

Berne / Un bénéficiaire sur quatre renonce à l’aide sociale

Lundi 29.08.2016

Dans le canton de Berne, un quart des personnes ayant droit à l’aide sociale ne recourent pas aux prestations.

JPEG - 28.2 ko

Une étude de la Haute école spécialisée bernoise (BFH), menée par Oliver Hümbelin, collaborateur scientifique, conclut que dans le canton de Berne, chaque quatrième personne ayant droit à l’aide sociale renonce à percevoir les prestations.

Des différences régionales sont à ce titre observées : la proportion de non bénéficiaires est nettement moins élevée dans les villes (12%) que dans les agglomérations (28%) ou les communes rurales (50%).

La Conférence suisse des institutions d’action sociale (CSIAS) partage l’avis des auteurs que la perception de l’aide sociale représente un droit et que le fait de renoncer aux prestations peut générer des problèmes consécutifs et, sur le long terme, des coûts plus élevés. Etant donné que les personnes concernées ne sont pas conseillées au moment où elles renoncent à un soutien financier, leurs problèmes peuvent s’aggraver et la réinsertion sur le marché du travail être également entravée.

Source : CSIAS

Lire aussi :

Communiqué de presse de BFH

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Indigence en pays d’opulence
Jeudi 02.07.2020
Par Laurence Ossipow et al.
En Suisse, avec ou sans pandémie, des personnes démunies sont contraintes de recourir à l’aide alimentaire. Par une approche anthropologique, une étude cerne les dispositifs et le contenu des cabas ainsi que la relation entre droit et charité.