Go Top

Publication / Agile, puis fragile. La transition du 3e au 4e âge

Vendredi 02.10.2015

Agile, puis fragile

La transition du troisième au quatrième âge chez les personnes vulnérables, de Nadja Gasser, Carlo Knöpfel, Kurt Seifert, Editions Pro Senectute Suisse, tome 2, 2015, 136 pages.

JPEG - 15.9 ko

L’interaction de facteurs économiques, sociaux, de formation et surtout physiques influe largement sur le vieillissement d’une personne et sa fragilisation. Les personnes cumulant des déficits dans plusieurs domaines, par exemple manque de ressources financières, isolement et difficultés linguistiques sont considérées comme vulnérables. Elles sont plus souvent tributaires de soutien.

Les offres de soutien doivent prendre en compte les facteurs qui entraînent la vulnérabilité, par exemple les connaissances linguistiques limitées ou la gêne d’accepter des prestations de l’Etat. Sans cela, elles resteront inutilisées. Le choix du lieu où l’offre est proposée et les possibilités de transports pour s’y rendre sont particulièrement importants.

Lorsque les personnes âgées deviennent fragiles, elles ont besoin d’aide ET de soins. Ces domaines sont étroitement liés, certes, mais financés par des sources différentes. La situation actuelle – à savoir un financement des soins par l’assurance-maladie et les cantons ou les communes, mais un financement de l’aide par ses propres moyens – défavorise les personnes vulnérables.

L’étude en format pdf

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

La douleur chez la personne âgée
Jeudi 12.12.2019
Par Carla Gomes da Rocha
Elle est souvent mal évaluée et insuffisamment traitée. La douleur n’est pourtant pas une fatalité de l’âge ! Une évaluation globale et un plan de soins coordonnés par l’infirmière peut améliorer tant l’état de santé que l’autonomie de la personne.