Go Top

CSP Vaud / La prévention de l’endettement par et pour les jeunes

Mercredi 24.06.2015

Prévention de l’endettement par et pour les jeunes

5 clips, entre 1’30’’ et 3’24’’, CSP Vaud, par des élèves de l’ERACOM et du CEPV

Quand une campagne de prévention est conçue par des élèves créatifs, elle a une tout autre allure. Quel style !

Cinq clips vidéo ont été réalisés sur mandat du Centre social protestant Vaud par 29 élèves de l’Ecole romande d’art et communication (ERACOM) et du Centre d’enseignement professionnel de Vevey (CEPV), dans le cadre du programme de prévention du surendettement (PPS).

Après avoir été sensibilisés par le CSP, des jeunes ont abordé le thème de l’argent, de la consommation et du surendettement, sans jugement moral mais avec lucidité, en mettant en oeuvre leurs compétences de futur·e·s professionnel·le·s pour s’adresser à d’autres jeunes… non sans humour !

JPEG - 14.7 ko
JPEG - 28 ko
JPEG - 24.7 ko

Dans le cadre d’un concours, l’un de ces films, Bodypaint, réalisé par Cédric Gottet, Chrystel Mermoud, Yan Decoppet, Chloé Vuignier, Thalles Piaget et Johann Pélichet, a été primé par un jury composé de jeunes et de professionnel·le·s de différents pôles (communication, cinéma, pédagogie, prévention, politique de la jeunesse). Tous ces films seront utilisés lors des actions de prévention en milieu scolaire ou extra scolaire.

Source : CSP Vaud

Ne ratez pas non plus Le revers de la boîte, clip moins esthétisant mais très original, La course, où le marathon du consumérisme est pris au sens littéral, I love my credit card, où l’on s’aperçoit qu’une carte bancaire est un partenaire de lit assez cruel, et Shopping, où on finit la tête dans le carton.

Site internet CSP Vaud

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Approche relationnelle pour l’autodétermination
Lundi 21.10.2019
Par Geneviève Piérart, Annick Cudré-Mauroux et Carla Vaucher
Pour les personnes présentant une déficience intellectuelle, comment instaurer l’autodétermination dans la vie quotidienne ? Une recherche a identifié la dynamique des relations entre personnes accompagnées et professionnel·le·s.