Go Top

Fin du CSDH : bilan de onze années d’activité

Mercredi 14.12.2022

Le mandat donné au Centre suisse de compétences pour les droits humains s'achève le 21 décembre 2022 sur un « bilan mitigé » en matière de développement des droits humains en Suisse.

csdh bilan final 400© CSDH

Le Centre suisse de compétences pour les droits humains (CSDH) a été créé en 2011 en tant que projet pilote. Il devait soutenir les autorités, les ONG et les entreprises dans la mise en œuvre des droits humains et acquérir de l’expérience en vue de la création d’une Institution nationale des droits humains.

Au départ de sa mission, cette institution a commencé par établir un état des lieux complet de la situation des droits humains en Suisse dans ses six domaines thématiques : Migration, Police et justice, Politique genre, Politique de l’enfance et de la jeunesse, Questions institutionnelles et Droits humains et économie. Ainsi, durant onze ans, plus de 200 projets sont venus s’y ajouter sous forme, entre autres, d’études, de colloques, de formations continues et de banques de données.

Un bilan global mitigé

Dans sa rétrospective, le CSDH résume pour les six domaines thématiques, ainsi que du point de vue du Secrétariat général, les développements survenus durant sa période d’activité. Le bilan indique que des progrès ont pu être réalisés, mais seulement que de manière ponctuelle dans certains domaines. Dans d’autres, aucun progrès n’a été accompli. À cet égard, sa structure décentralisée en réseau universitaire et son mode de travail basé sur des mandats individuels ont également limité l’impact de cette structure.

Selon ses propos, le CSDH conclut donc son activité sur un « bilan global mitigé. (...) Il reste beaucoup à faire pour renforcer durablement les droits humains en Suisse. »

(Source : CSDH)

L’assemblée constitutive de l'Institution nationale des droits humains (INDH) se déroulera le 23 mai 2023.

Lire le bilan complet

Voir les archives du CSDH

L'affiche de la semaine

Dernier article

Hors de chez moi et accessible, c’est possible?
Lundi 30.01.2023
Par Valentine Perrelet et al.
Invisible, l’hyperréactivité aux stimulations sonores rend complexe le choix d’une activité. Une étude pluridisciplinaire a abouti à la création d’un prototype de technologie numérique qui aide les individus à se projeter dans leurs loisirs.