Go Top

Colloque «Pandémie, pauvreté, politique sociale et intervention»

jeudi 11.02.21
  • Dates: 11 et 12 février 2021
  • Lieu: Lausanne, HETSL
  • Réservez la date!

La Haute école de travail social et de la santé Lausanne (HETSL) accueille un colloque les 11 et 12 février 2021 pour réfléchir aux liens entre «Pandémie, pauvreté, politique sociale et intervention».

Logo HETSL 2020 170

La pandémie de Covid-19 a mis en lumière la situation extrêmement précaire de certains groupes sociaux. Les mesures prises par les gouvernements pour leur venir en aide, mais aussi les initiatives individuelles et des milieux économiques, ont fait apparaître une intervention sociale nouvelle, à la hauteur du choc provoqué par cette crise. Dans ce cadre, le colloque organisé à la HETSL veut développer une analyse sociologique de ces évènements et commencer d’explorer leurs conséquences sociales.

Le colloque est organisé par le « CR34 - Intervention et politiques sociales » de l’Association internationale des sociologues de langue française.


Objectifs

  • Réfléchir dans une optique comparative à l’impact à court et moyen termes des mesures mises en place pour endiguer la pandémie ;
  • analyser les différentes politiques sociales (publiques et privées) mises en œuvre ;
  • discuter de l’évolution des représentations sociales de la pauvreté liées au fait que de nouveaux publics ont été obligés de recourir à l’aide.

Ce colloque sera également l’occasion de présenter et discuter les premiers résultats des recherches qui ont été réalisées sur les conséquences des mesures prises pour endiguer la crise pandémique.

L'appel à communication du CR34 en format pdf. Réservez la date! Les informations pour les inscriptions suivront.

En savoir plus

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Les migrant·e·s, est-ce aussi nous?
Mardi 22.09.2020
Par Bhama Steiger
Migration et confinement 1. Le monde est-il à l’arrêt ? La planète tourne-t-elle encore ? Prenez votre longue vue et zoomez sur les migrant-e-s. Qu’est-ce qui a changé ? Pour nous, pour elles, pour eux ? Est-ce que les migrant-e-s, c’est aussi nous  ...