Go Top

Mieux comprendre l’histoire des minorités sexuelles

Mardi 03.08.2021

Un ouvrage récemment paru lève le voile sur des facettes méconnues de l’histoire des homosexualités en Suisse. S’il se fonde principalement sur le droit pénal, civil et militaire, il vise à « restituer une histoire sociale plus vaste ».

sortons ghetto 170

« Une contribution importante à la recherche sur l’histoire des minorités sexuelles en Suisse. » C’est en ces termes que le professeur Andreas R. Ziegler qualifie l’ouvrage de Thierry Delessert dans la préface qu’il signe. Publié par les éditions Seismo, Sortons du ghetto ; Histoire politique des homosexualités en Suisse, 1950-1990 « fournit à la fois des illustrations et des bases pour une meilleure compréhension sur les logiques de discrimination, d’exclusion et de rejet des LGB », complète-t-il.

Docteur en sciences politiques et historien à l’Université de Lausanne, Thierry Delessert propose effectivement une plongée riche et largement documentée dans l’histoire des homosexualités en Suisse. A travers un axe de lecture principalement orienté autour de notions judiciaires, l’auteur s’intéresse aux vécus historiques des homosexuel·le·s à partir de la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Il s’arrête sur les révisions du droit pénal et analyse largement, dans les quatrième et cinquième chapitres, les politisations homosexuelles au cours des années 70 puis la problématique de la dépénalisation de l’homosexualité. Il pousuit son analyse jusque dans les années 90, au moment où la « débauche contre nature » est totalement dépénalisée (1992).

Inscrit dans une « perspective constructiviste du pouvoir et du genre », ce livre est un résultat de la recherche postdoctorale de Thierry Delessert, financée par le Fonds national suisse pour la recherche scientifique.

(croc)

Ouvrage disponible à la vente ou en accès libre sur le site de l'éditeur

Sortons du ghetto ; Histoire politique des homosexualités en Suisse, 1950-1990. Thierry Delessert, éditions Seismo, 2021, 280 pages.

L'affiche de la semaine

Dernier article

Et si l’art permettait une reconnexion au corps?
Lundi 29.11.2021
Par Michèle Hurlimann
Dans le cadre de la Biennale des arts inclusifs de Genève, des personnes avec et sans handicap ont visité une installation artistique qui propose une immersion dans l’écoute sensible du vivant, au travers des cinq sens.