Go Top

Brochure «Le harcèlement sexuel: on n’en veut pas!»

Jeudi 24.10.2019
  • HES-SO et Swissuniversities, octobre 2019, 28 pages.

Une équipe de recherche de la Haute Ecole de travail social de la HES-SO Valais Wallis publie une nouvelle brochure pour agir contre le harcèlement sexuel dans les milieux de formation.

Harcelement HETS VS 2019Les récents débats autour du harcèlement sexuel ont montré le besoin d’actions contre le harcèlement sexuel dans l’espace public, et donc également dans les milieux de formation. La brochure Le harcèlement sexuel : on n’en veut pas ! (bilingue français-allemand, en open-access) financée par la HES-SO et Swissuniversities, est une première étape en ce sens. Elle constitue un outil pour le développement d’une culture de la prévention et pour la sensibilisation en matière de harcèlement sexuel.

Dans la lutte contre le harcèlement, l’équipe de recherche (Anita Heinzmann, Stefanie Kurt, Amel Mahfoudh, Clothilde Palazzo-Crettol) souligne l’importance d’un soutien structurel fort, la possibilité de recourir à des personnes ressources internes et externes ainsi que la nécessité d’un engagement actif et coordonné en faveur d’une politique « zéro tolérance face au harcèlement » de la part de l’ensemble des acteurs et actrices des Hautes Ecoles de la HES-SO. En outre, les chercheuses relèvent qu’une amélioration de l’accessibilité des outils existants est indispensable, et la nouvelle brochure en fait partie.

Vernissage

Le vernissage de la brochure a lieu le mercredi 30 octobre 2019, à 17h00 à la Haute Ecole de travail social, à Sierre (salle 405/406). L’équipe de recherche sera présente, ainsi que Luciana Vaccaro, rectrice de la HES-SO, Nicole Langenegger Roux, directrice de la Haute Ecole de travail social de la HES-SO Valais-Wallis, François Seppey, directeur de la HES-SO Valais-Wallis et Quentin Delval, adjoint scientifique de l’Egalité et Diversité de la HES-SO.

Télécharger la brochure en format pdf

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Non-recours aux aides sociales et santé perçue
Lundi 11.11.2019
Par Barbara Lucas et Catherine Ludwig
Une enquête menée à Genève a analysé, pour la première fois, l’état de santé d’un collectif de personnes ne bénéficiant pas des aides sociales auxquelles elles auraient pu prétendre. Les constats sont sans appel.