Go Top

Société technologique. Analyse et critique d'un battage médiatique

Mercredi 22.11.2017
  • Technisierte Gesellschaft. Analyse und Kritik eines Hypes. «Société technologique. Analyses et critique d’un battage médiatique». En allemand avec un texte en anglais.
  • Hans Baumann, Martin Gallusser, Roland Herzog, Ute Klotz, Christine Michel, Beat Ringger, Holger Schatz (eds.)
  • Livre annuel 2017 du Réseau de réflexion (Denknetz), Zurich, Edition 8, 248 pages.

Cover Denknetz 2017La «révolution numérique » et le concept « industrie 4.0 » sont des slogans politiques qui influencent fortement le débat politique concernant le futur. Les avancées technologiques sont présentées en règle générale comme des faits inéluctables auxquels la société doit s’adapter au plus vite pour ne pas mettre en jeux ses capacités futures.

Le nouveau recueil (disponiblie en ligne en format pdf) du Réseau de réflexion aborde les questions suivantes: quels sont, au fond, les bouleversements technologiques actuels qui touchent l’économie et la société ? Quelles conséquences ont les avancées technologiques sur les projets politiques? Comment peut-on main- tenir ou augmenter les libertés, la protection de la sphère privée et le contrôle démocratique ? Comment améliorer les conditions de travail ? Pourrait-on même concevoir une transformation technologique favorisant l’émancipation et qui aiderait à surmonter les relations de pouvoir?

Vernissage en Suisse romande le jeudi 7 décembre 2017, de 19h à 21h, à Lausanne, Espace Dickens. Débat sur «Technologie, émancipation et crise
» avec Daniel de Roulet, écrivain et auteur, 
Beat Ringger, secrétaire général du Réseau de réflexion. Modération: Véréna Keller. Flyer des vernissages en format pdf


Site internet

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Le prix de l’adaptation imposée par le cancer
Jeudi 14.11.2019
Par Nicolas Sperisen et Alexandra Balz
Après les traitements initiaux contre un cancer, la personne concernée et les proches s’adaptent peu à peu pour retrouver une certaine qualité de vie. Ces ajustements imposés sont souvent ardus et coûteux. Comment imaginer un meilleur soutien ?