Go Top

Prévenir les addictions grâce à l’intervention précoce

Vendredi 09.06.2023

L'Association faîtière suisse pour l’animation socioculturelle enfance et jeunesse publie un guide qui vise à renforcer les compétences en santé des jeunes, notamment en matière de consommation.

guide intervention precoce animation socioculturelle jeunesse addiction doJ afaj 400© DOJ / AFAJDans le cadre des stratégies nationales de Prévention des maladies non transmissibles et Addictions, l’Association faîtière suisse pour l’animation socioculturelle enfance et jeunesse (AFAJ) publie un guide destiné à encourager les professionnel·le·s de l'animation socioculturelle à discuter ouvertement des substances psychoactives avec les jeunes. Ce document fournit des conseils pratiques pour favoriser une intervention précoce (IP), s’arrêtant notamment autour de l’importance d’un environnement favorable.

Ce document se penche sur la nécessité de l’IP dans l’animation socioculturelle pour répondre de manière précoce aux éventuelles situations de vulnérabilités chez les jeunes. Ainsi, il souligne l’importance de la mise en réseau, de la formation continue, de la collaboration entre professionnel·le·s et du développement de leurs compétences. Il met en exergue des méthodes et des stratégies pour mettre en œuvre ces compétences dans le cadre de l’animation socioculturelle, en mettant notamment l'accent sur la communication ouverte et la collaboration interdisciplinaire.

L’ensemble des chapitres donne un tableau complet qui encourage le développement des compétences en matière de consommation dans l’animation socioculturelle pour l’enfance et la jeunesse. Pour conclure, le dernier chapitre est riche en exemples inspirants tirés de la pratique. Il permet d’incarner ces concepts et de montrer comment ils peuvent être appliqués sur le terrain. Des liens, des références de publications spécialisées et des définitions de termes complètent le tout en fournissant des ressources supplémentaires pour approfondir la compréhension de ces sujets.

(Source : GREA)

Voir le guide

L'affiche de la semaine

Dernier article

Surmédicalisation en Suisse: impact et solutions
Lundi 17.06.2024
Par Marie Débieux et Marie Méan
Quand « plus » n’est pas synonyme de « mieux » : en plus d’augmenter les coûts de la santé, la surmédicalisation comporte des incidences négatives pour les patient·es qui subissent des effets secondaires inutiles. Un projet fait le point.