Go Top

Sondage / Les Suisses sont-ils assez informés sur la maladie d’Alzheimer ?

Lundi 02.11.2015

Les Suisses sont-ils assez informés sur la maladie d’Alzheimer ?

Etude réalisée par l’Institut de sondage GFS à Zurich et mandatée par l’Association Alzheimer Suisse et Pro Senectute

La population suisse entre 40 et 99 ans connaît les signes annonciateurs de la démence et sait où s’adresser en cas de suspicion de maladie ; c’est ce que démontre une étude réalisée en mai 2015 par gfs-zürich sur mandat de l’Association Alzheimer Suisse et de Pro Senectute. Toutefois, 35 % seulement des Suissesses et des Suisses se sentent bien ou très bien informés au sujet des démences. Un tiers croit que la prévention est impossible.

Signalons aussi qu’un tiers des sondés n’ont encore jamais eu de contacts avec une personne atteinte de démence. Et que seules 53% des personnes interrogées peuvent s’imaginer prendre soin d’une personne atteinte de démence.

L’ignorance engendre la méfiance. C’est pourquoi Pro Senectute et l’Association Alzheimer Suisse ont réalisé des portraits vidéo de personnes concernées et poursuivent leur campagne « Alzheimer ou une autre forme de démence peut toucher tout le monde ».

Le sondage a été réalisé entre le 11 mai et le 21 mai 2015. Il comprend un total de 1013 entretiens téléphoniques avec des personnes résidant en Suisse et représentatives de la population adulte entre 40 et 99 ans de Suisse alémanique et romande. Le degré de fiabilité de l’échantillon global est de +/- 3,1% pour un pourcentage de 50%.

Le communiqué GFS en format pdf

Agenda social et santé

Dernier article

Petite enfance : l’égalité des chances par le sport
Comment encourager l’activité physique et les relations parents-enfants ? Un programme lancé en 2011 dans les salles de gym des écoles attire les petits dès l’âge de 2 ans. Cet encouragement précoce favorise l’intégration sociale des familles.

L'affiche de la semaine