Go Top

Les apprentis romands échouent plus aux examens

Vendredi 29.07.2022

Selon les chiffres rapportés par Panorama, le canton du Jura est le seul romand à se placer en-dessous de la moyenne suisse de taux d’échec aux examens de fin d’apprentissage.

An engineer and a female student going over blueprints on a construction site.  © Depositphotos

Dans la quasi-totalité des cantons romands, les taux d’échec aux examens de fin d’apprentissage sont bien plus élevés que la moyenne suisse (8,2% en 2021). En se référant aux données de l’Office fédéral de la statistique et au journal 24 heures, le portail watson.ch révèle que quatre cantons latins arrivent en queue de classement : Genève (13,6%), Vaud (12,2%), le Tessin (12,1%) et Valais (11,1%). Suivent Neuchâtel (9,5%) et Fribourg (8,8%), qui se situent un peu au-dessus de la moyenne nationale.

Avec un taux d’échec de 5,1%, le Jura est le seul canton romand à se placer en-dessous de la moyenne. Trois cantons de Suisse centrale et orientale figurent en tête du peloton : Nidwald, (2,2%), Appenzell et Obwald (2,5%).

Interrogés par 24 heures, les syndicats imputent cette situation à un manque d’implication des formateurs et formatrices, alors que les organisations patronales évoquent une perte d’attractivité de l’apprentissage au profit du gymnase.

(Source : Panorama)

L'affiche de la semaine