Go Top

Meilleure interaction entre système de santé et aide sociale

Mardi 11.06.2024

L’Initiative des villes pour la politique sociale a mis en lumière la nécessité d’améliorer les interfaces entre les systèmes social et de santé, pour le bien des personnes soutenues et dans l’intérêt des professionnel·les.

Young beautiful pretty blonde tourist girl in warm hat and coat with backpack walking at cold autumn in Europe city enjoying her travel in Zurich Switzerland© Vasily Makarov / Adobe Stock« La maladie rend pauvre et la pauvreté rend malade ». Le lien entre problèmes de santé et situation de précarité économique était au cœur de l’assemblée de l’Initiative des villes pour la politique sociale, tenue le 7 juin 2024 à Schaffhouse. D’un côté, les services sociaux se trouvent souvent confrontés à des personnes souffrant de problèmes de santé, de l’autre, les médecins de famille consacrent beaucoup de temps aux problèmes sociaux de leurs patient·es.

Hôte de l’assemblée et directrice des Affaires sociales et de la sécurité de Schaffhouse, Christine Thommen a présenté le projet des « Antennes régionales » mis en place par la Conférence suisse des ligues de la santé. Les expériences résultant du projet pilote à Schaffhouse montrent qu’il est possible de stabiliser la situation des personnes confrontées à des problématiques complexes. À cet égard, Christine Thommen a relevé que « les approches prometteuses sont celles qui associent les composantes sociales et médicales et offrent un accompagnement individualisé ».

Regard enrichissant par-delà les frontières

Présidente du Forum suisse des soins intégrés, Annamaria Müller a jeté un œil par-delà les frontières. Elle a ainsi dévoilé quelques-unes des pistes suivies par d’autres pays européens pour relier santé et social dans la prise en charge des personnes vulnérables, citant en exemples le collectif de santé à Neuköln en Allemagne, la prescription sociale au Royaume-Uni (ordonnance médicale pour une assistance sociale) et le centre caritatif en Finlande. La conférencière a également souligné la nécessité pour les systèmes de santé et social de coopérer dans la mesure où les besoins des personnes concernées ne s’arrêtent pas aux limites systémiques actuelles.

Focus sur les troubles psychiques

L’Initiative des villes pour la politique sociale compte approfondir la thématique santé et aide sociale. Le président de l’Initiative des villes pour la politique sociale et responsable des Affaires sociales à Winterthour, Nicolas Galladé, a ainsi conclu : « Nombre de services sociaux dans les villes constatent une part croissante de personnes souffrant de problèmes psychiques parmi les bénéficiaires de l’aide sociale. C’est pourquoi nous procéderons à une enquête sur cette question auprès des services concernés. Les résultats seront publiés fin octobre. »

(Source : communiqué de presse)

L'association

L’Initiative des villes pour la politique sociale est une section de l’Union des villes suisses et représente les intérêts socio-politiques de soixante villes suisses de toutes les régions du pays, dont Berne, Bienne, La Chaux-de-Fonds, Fribourg, Martigny, Sion, Genève, Lancy, Meyrin, Onex, Vernier, Nyon, Renens, Morges, Lausanne, Vevey et Yverdon-les-Bains. Elle encourage le développement et l’échange des connaissances entre les villes pour en déduire des bonnes pratiques et des recommandations utiles, et s’engage pour un système de sécurité sociale cohérent et pour une collaboration de qualité entre les villes, la Confédération et les cantons.

Voir le site

L'affiche de la semaine

Dernier article

Quel rôle du religieux dans les actions sociales?
Lundi 10.06.2024
Par Serjara Aleman et Juliette Salzmann
Pour mieux saisir l’imbrication entre les communautés religieuses et les solidarités locales, un projet tente de comprendre le rôle et la place de l’« hospitalité urbaine » déployée dans les quartiers de Genève.