Go Top

«La formation continue joue un rôle crucial contre la pénurie»

Mardi 04.06.2024

Depuis 2023, l’Institut de formation du Haut-Léman propose aux professionnel·les de la santé et du travail social de l’Est vaudois et du Chablais valaisan une riche offre interdisciplinaire de formation continue. Interview de sa responsable, Isabelle Picard.

isabelle picard ifhl reiso 170Isabelle Picard © IFHL(REISO) Isabelle Picard, quels constats ont mené le Réseau Santé Haut-Léman, l’Hôpital Riviera-Chablais et la Fondation de Nant à unir leurs forces pour créer un institut commun de formation continue ?

(Isabelle Picard) Chacune de ces institutions menait des activités de formation continue de manière indépendante, mais se retrouvait face à des défis organisationnels et structurels pour répondre efficacement aux besoins croissants en matière de formation dans les secteurs de la santé- social. En unissant leurs forces, le Réseau Santé Haut-Léman, l’Hôpital Riviera-Chablais et la Fondation de Nant ont cherché à mutualiser leurs ressources, à développer une offre de formation régionale commune et à renforcer la culture du réseau, afin de mieux répondre aux besoins des professionnel·les de l’Est vaudois et du Chablais valaisan.

Quels sont les objectifs de l’IFHL en termes de formation continue pour ces professionnel·les ?

Les objectifs de l’IFHL en termes de formation continue sont ambitieux. Tout d'abord, l'Institut s'engage à positionner la formation continue comme un levier indispensable pour favoriser l'épanouissement professionnel et la fidélisation du personnel. Ensuite, nous visons à renforcer les compétences professionnelles des acteurs et actrices des secteurs en proposant une offre de formation diversifiée et de qualité. Enfin, l’IFHL vise à promouvoir la collaboration et la cohésion au sein du système de soins en encourageant les échanges et le partage d'expertise entre les professionnel·les de la santé et du social.

Qu’est-ce que la création d’un institut tel que le vôtre apporte comme avantages aux professionnel·les ?

Les avantages sont multiples ! Tout d’abord, l'offre de formation qualitative diversifiée que nous proposons permet de choisir parmi un large éventail de cours adaptés à leurs besoins spécifiques. De plus, les intervenant·es, expert·es dans leur domaine, assurent la qualité des enseignements dispensés. Enfin, la possibilité d'explorer de nouveaux modes de formation, tels que l'e-learning et les simulations, offre des expériences d'apprentissage innovantes et enrichissantes.

Les formations que vous proposez s’adressent-elles uniquement aux professionnel·les des trois institutions fondatrices ?

Pas du tout. L’IFHL aspire à devenir un pilier incontournable de la formation continue dans la région, ouvrant ses portes à un large public de professionnel·les de la santé et du social, ainsi qu'à d'autres acteurs et actrice·s intéressé·es par le développement de leurs compétences dans ces domaines.

En chiffres

Depuis son ouverture, l’Institut de formation du Haut Léman compte :

  • 56 formations
  • 180 jours de cours
  • 5'500 apprenant·es potentiel·les
  • 70 intervenant·es externes
  • 7 salles de formation et 2 salles de simulation

Comment l’IFHL se positionne-t-il de jouer dans la cohésion de la prise en charge des patient·es et dans le renforcement du système de santé régional ?

L’Institut ambitionne de jouer à ce sujet un rôle central. En favorisant les échanges et la collaboration entre les professionnel·les de la santé et du social, l’IFHL contribue à améliorer la qualité des soins et à promouvoir une approche holistique de la santé. En outre, en formant des professionnel·les compétent·es et engagé·es, nous participons à bâtir un système de santé régional plus fort et plus uni, capable de relever les défis futurs.

Quel rôle la formation continue doit-elle jouer, à vos yeux, dans un système marqué par la pénurie de personnel soignant et dans le travail social ?

La formation continue y joue un rôle crucial. En investissant dans le développement professionnel de leurs collaborateur·trices, les institutions de santé et du social peuvent attirer et fidéliser les talents, améliorer la qualité des soins et garantir la sécurité des patient·es. De plus, la formation continue permet aux professionnel·les de rester à la pointe des avancées dans leur domaine, en adaptant constamment leurs pratiques aux nouvelles exigences et aux évolutions récentes.

ifhl reiso 400© IFHL

Quelles sont les perspectives de développement que l’IFHL entend suivre ?

Les perspectives de développement sont nombreuses et prometteuses. L’Institut envisage d'élargir son offre en explorant de nouveaux domaines et en intégrant les dernières innovations pédagogiques. De plus, l’IFHL ambitionne de consolider ses alliances avec d'autres institutions de formation, tant au niveau régional que national, afin d'enrichir sa gamme de formations et d'offrir des opportunités de collaboration et d'échange à ses apprenant·es. Enfin, nous nous engageons à rester à l'écoute des besoins du secteur de la santé et du social, en adaptant constamment les formations proposées pour répondre aux défis et aux enjeux du futur.

(Propos recueillis par Céline Rochat)

Lien vers la liste des formations

Lien de contact

L'affiche de la semaine

Dernier article

Quel rôle du religieux dans les actions sociales?
Lundi 10.06.2024
Par Serjara Aleman et Juliette Salzmann
Pour mieux saisir l’imbrication entre les communautés religieuses et les solidarités locales, un projet tente de comprendre le rôle et la place de l’« hospitalité urbaine » déployée dans les quartiers de Genève.