Go Top

La pandémie a dégradé la santé sexuelle

Lundi 13.06.2022

Dans les pays à revenus faibles, le Covid-19 a eu un impact sur les soins et en particulier ceux touchant la sexualité. Explications.

pillule 400@ GabiSanda / Pixabay

Le coronavirus ne s’est pas uniquement attaqué aux voies respiratoires, au goût et à l’odorat des personnes infectées. Il a eu un impact important sur la santé sexuelle des populations vivant dans des pays à revenus faibles. C’est ce que révèle un rapport publié par le Countdown 2030 Europe, un consortium de quinze organisations non gouvernementales européennes œuvrant pour la promotion des droits de l'homme et l'investissement dans le planning familial. Santé sexuelle Suisse (SSCH) est partenaire de ce consortium.

En pratique, pendant toute la durée de la crise sanitaire, le recours à des services d’aide contre la violence sexuelle ou de genre, les consultations sur la contraception, celles du planning familial ont subi d’importantes interruptions.

Le dépistage des maladies sexuellement transmissibles, l’accès aux soins contre le VIH et aux traitements n’ont plus pu être assurés de manière régulière, ce qui a eu des conséquences négatives sur la santé des personnes.

Le rapport fait également état d’une augmentation importante de la mortalité maternelle, la mortinatalité et les dépressions maternelles. Il précise également que la fermeture des écoles.

Enfin, la fermeture des écoles a limité l’accès à l’éducation sexuelle des plus jeunes a entravé le déroulement de leurs relations amoureuses.

Face à ce constat, Countdown 2030 Europe recommande que les différents pays s’engagent en faveur de la santé et des droits sexuels et reproductifs et qu’ils proposent des campagnes d'information pour mettre l'accent sur la disponibilité en toute sécurité des soins de santé sexuelle. L’organisation espère que le constat posé après la pandémie serve à agir différemment face à une future situation de crise.

(SSCH/YT)

Lire le rapport « COVID‑19 and sexual and reproductive health in low and middle‑income countries »

L'affiche de la semaine

Dernier article

Saint-Nicolas, moteur de participation culturelle
Jeudi 01.12.2022
Par Béatrice Vatron-Steiner et al.
Comment encourager des personnes migrantes à faire « leur » une tradition locale ? Une expérience a ouvert la réflexion sur les conditions nécessaires à l’essor de la participation culturelle et au rôle du travail social dans ce processus.