Go Top

Sexualité et droits: des réponses claires pour les ados

Vendredi 01.04.2022

Puis-je prendre la pilule sans en parler à mes parents ? Est-ce normal que mon prof de foot me touche ? Le planning familial de La Chaux-de-Fonds propose un quiz interactif pour répondre à onze questions de ce genre.

sexualite entree interdite 350Capture d'écran © Centre de santé sexuelle, La Chaux-de-Fonds

Lorsque l’on est mineur·e, il n’est pas toujours simple de connaître ses droits en matière de sexualité et en parler aux adultes se révèle parfois compliqué. Le Centre de santé sexuelle-Planning familial de La Chaux-de-Fonds propose un petit quiz interactif, qui aborde des questions sensibles que les jeunes peuvent se poser.

Baptisé « Sexualité entrée interdite/carré », il vise à donner des informations simples et concrètes aux internautes. Ai le droit d’avoir des rapports sexuels avec une personne de 20 ans alors que je n’en ai 15 ans ? Suis-je obligée d’accepter l’avortement que mon entourage me suggère ? Est-ce normal de craindre d’être jugé·e sur mon orientation sexuelle ? Ai-je le droit de prendre la pilule sans en parler à mes parents ?, sont quelques-unes des onze interrogations soulevées par le questionnaire. Celui-ci se présente comme un jeu dans lequel il s’agit de répondre par « oui » ou « non » aux questions présentées. L’exactitude ou la fausseté de la réponse donnée est ensuite expliquée à grand renforts d’articles de loi et de précisions faciles à comprendre.

Si l'aspect graphique du questionnaire est un peu simpliste, cet outil a le mérite d'apporter de l'information claire aux adolescent·e·s et de les encourager à trouver de l’aide auprès des professionnel·le·s en cas de besoin.

(YT)

Voir le quizz

L'affiche de la semaine

Dernier article

Écouter les seniors en matière de polymédication
Lundi 16.05.2022
Par Sophie Wicht, Rachel Démolis et Rose-Anna Foley
Les aîné·e·s qui consomment plus de quatre médicaments au quotidien développent un savoir profane. Pour autant, leurs besoins sont-ils entendus par les médecins et les pharmacien·ne·s ? Une recherche s’est intéressée aux enjeux.