Go Top

Plus d’espaces verts, moins de décès

Jeudi 06.01.2022

Une étude européenne démontre qu’environ 43’000 morts pourraient être évitées si les habitant·e·s des villes avaient plus facilement accès à la végétation.

espaces verts 400© almapapi / Pixabay

Le projet européen GoGreenRoutes [1], mené par un consortium multidisciplinaire de quarante organisations, a publié dans la revue The Lancet [2] le résultat d’une grande étude sur l’impact des espaces verts sur la santé des citadin·e·s. Elle s’est ainsi penchée sur les cas de 978 villes et 49 grandes agglomérations. A noter qu’en Europe, 75% de la population vit en région urbaine.

En analysant la quantité d’espace vert à disposition des habitant·e·s et leur mortalité, entre autres paramètres, GoGreenRoutes en est arrivé à la conclusion que pas moins de 43'000 décès pourraient être évités chaque année, si les citadin·e·s avaient plus de parcs et de coins de verdure à disposition.

Ces lieux publics jouent un rôle important sur la santé et le bien-être de la population. En plus des avantages écologiques qu’ils fournissent, ils permettent les échanges sociaux, les activités culturelles et sportives.

D’autres études avaient déjà montré plusieurs effets bénéfiques imputables à la présence de tels espaces comme l’amélioration de la perception du bien-être et de la santé mentale, la réduction des maladies cardiovasculaires et de la mortalité due à des causes naturelles.

[1] https://gogreenroutes.eu/news?c=search&uid=wVqDJnxy

[2] https://www.thelancet.com/journals/lanplh/article/PIIS2542-5196(21)00229-1/fulltext

 

L'affiche de la semaine

Dernier article

(Ré)agir face à l’homophobie et la transphobie
Lundi 27.06.2022
Par Caroline Dayer
Comment ces discriminations se déploient-elles dans les lieux de formation et quelles sont leurs répercussions? Comment (ré)agir face aux violences et au silence? Dans le Canton de Vaud, un plan d’action vise à répondre à ces questions.