Go Top

C’est parti pour quatre semaines d’innovation sociale

Lundi 19.04.2021

Quatre thématiques sont au programme du Mois de l’innovation ouverte, dès le 19 avril. Lancé dans de la plateforme innovation de l’Hospice général de Genève, le MISO vise à réfléchir et construire des solutions pragmatiques aux défis sociaux.

Miso

Quatre semaines placées sous le signe du partage d’expérience, de l’inspiration et de la mise à disposition d’outils développés ici ou ailleurs. C’est ce que propose, à Genève, l’Hospice général dans le cadre du Mois de l’innovation ouverte.

Lancé sous les auspices de SocialUp, la plateforme innovation de l’Hospice général, le « MISO » s’inscrit dans une démarche globale. Il s’agit d’envisager comme une évidence la collaboration avec « les autres », penser à puiser dans leur expérience pour imaginer des solutions aux défis sociaux et intégrer toutes les parties prenantes dans une réflexion de fond.

Gratuit et ouvert à tou·te·s – partenaires, organismes ou toute personne intéressée – le MISO se veut un laboratoire, un espace d’exploration, où les participant·e·s mettent en commun leurs projets et expertises. Conférences, ateliers, réflexions communes ou encore service design se dérouleront en ligne.

Quatre thématiques sont au programme. Chacune d'entre elles sera abordée durant une semaine.

LAB d’innovation sociale ouverte, du 19 au 23 avril 2021

Qu’est-ce que l’innovation sociale ouverte ? Et un laboratoire d'innovation sociale ouverte ? Quelles prestations, méthodologies, quels outils proposer aux utilisateurs ? Comment réflexions et actions se nourrissent-elles tour à tour ? Comment un tel LAB pourrait-il contribuer à dessiner le futur de la société et celui du travail social ? Création commune et collaboration sont en effet indispensables pour modeler le « Mieux vivre ensemble à Genève ». Programme détaillé de la 1ère semaine

Insertion sociale et professionnelle, du 26 au 30 avril 2021

A l’heure où les mutations s’accélèrent dans tous les domaines, l’insertion sociale et professionnelle doit se réinventer. La situation actuelle rend cette nécessité plus aiguë que jamais : le travail existe, mais il n’est pas toujours rémunéré. Partir d'une carte aux tracés connus pour explorer de nouveaux territoires et dessiner de nouveaux contours, tout en capitalisant sur les éléments positifs des expériences passées, voilà l’orientation à prendre. Programme détaillé de 2ème semaine

Santé et social, du 3 au 7 mai 2021

Lorsqu'on parle de santé et de social, la question suivante émerge : « Lequel vient en premier ? ». Est-ce parce que nous sommes en bonne santé qu’au niveau social tout se passe bien, ou est-ce le contraire ? Durant cette semaine, les liens forts entre ces deux notions seront mis en exergue afin de démontrer leur interdépendance. Programme détaillé de la 3ème semaine

Développement du pouvoir d’agir, du 10 au 14 mai 2021

L'expression « développement du pouvoir d'agir » ou « empowerment » se réfère à la possibilité donnée aux personnes, individuellement ou collectivement, d’exercer concrètement un plus grand contrôle sur ce qui est important pour elles, leurs proches ou la collectivité à laquelle elles s'identifient. La relation entre citoyens et services publics évolue, dans le domaine social également. Aussi, les professionnels sont-ils de plus en plus invités à se former au développement du « pouvoir d’agir » des personnes et des collectivités. Programme détaillé de la 4ème semaine

Les personnes intéressées (il reste encore quelques palces) doivent s’inscrire sur la plateforme en ligne MISO 2021. Le programme du MISO est en constante évolution et de nouveaux partenaires rejoignent encore le programme. Les nouveaux événements sont donc mis à jour dans le programme en ligne.

Lien vers le site internet

L'affiche de la semaine

Dernier article

Questionner pour favoriser l’inclusivité
Lundi 25.10.2021
Par Eline De Gaspari, Chester Civelli et Gloria Repond
Quelles sont les attentes du public en situation de handicap en matière d’inclusivité au théâtre ? A Sierre, une recherche à visée exploratoire ouvre des pistes d’amélioration concrètes, pour que l’inclusivité, un jour, devienne un non-sujet.