Go Top

Lecture / « Politiser le Care ? »

Mardi 26.06.2012

Politiser le Care ? Perspectives sociologiques et philosophiques

Marie Garrau et Alice Le Goff (Eds), Editions Le Bord de l’Eau, Paris, 2012, 250 pages.

JPEG - 8 ko

Avec, entre autres, un article de Marianne Modak, professeure à la Haute école de travail social et de la santé EESP de Lausanne, intitulé Entre mesure et démesure : les enjeux sexués de la mise en visibilité du care chez les assistants et assistantes sociales.

Le concept de « care », qui désigne tout à la fois une attitude morale – l’attention à l’autre, la sollicitude à son égard – et un ensemble de pratiques destinées à prendre soin des autres, a fait une entrée remarquée dans le débat public au printemps 2010. Tandis que certains y ont vu le pivot d’un projet de société alternatif, d’autres ont immédiatement répliqué que le care ne présentait aucun intérêt politique, voire constituait un concept écran masquant sous une rhétorique en vogue un ensemble de problèmes politiques sérieux, tels que l’accroissement des inégalités ou la permanence des rapports de domination. Face à la polarisation du débat, comme aux malentendus concernant le care auxquels il a donné lieu, cet ouvrage collectif voudrait poser une double question : les théories du care sont-elles dotées d’une portée politique ? Et si tel est le cas, en quoi consiste cette dernière ?

En réunissant les contributions de sociologues et de philosophes qui pensent les pratiques sociales par le biais du concept de care et des théories du care, cet ouvrage souhaite ainsi interroger ce que le care fait au politique et à nos manières de le concevoir, ou autrement dit, comment la prise en compte des activités de care et de l’éthique sociale qui leur est immanente peut faire surgir de nouvelles questions comme de nouvelles perspectives dans notre manière de définir ce que serait une société juste ou décente.

Editions Le bord de l’eau

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Un nouvel habitat pour la société de longue vie
Jeudi 21.11.2019
Par Laurent Beausoleil
Créer un cadre de vie dynamique pour les personnes âgées et les jeunes, pour les valides et les moins valides. Avec un continuum de soins et une réelle intégration dans le quartier. Ce sont les buts du nouvel ensemble de l’Adret, à Lancy.