Go Top

Livre «Le travail social et le recours à la fiction»

Jeudi 27.02.2020

Cet ouvrage de synthèse d'Elisa Fellay-Favre fait le point sur les conditions de travail en Suisse en matière d'aide sociale.

Elisa Fellay Favre

L'activité des travailleurs sociaux est fortement contrainte. Qu'il s'agisse du cadre légal qui structure leur travail, des directives institutionnelles auxquelles ils sont soumis, de la réalité du marché du travail ou encore des situations de plus en plus complexes des usagers, leur marge de manœuvre semble se réduire comme peau de chagrin.

Pourtant, ils accompagnent, aident, conseillent et conduisent leurs usagers sur les voies de la réinsertion. Si leur agir est limité, ils sont pourtant agissants.

C'est le paradoxe central qui a motivé cette recherche, l'énigme qu'il s'est agi de résoudre. Comment travaillent les intervenants si tout leur échappe ?

Elisa Fellay-Favre est collaboratrice scientifique à la Haute Ecole en travail social HES-SO Valais-Wallis (Suisse) et titulaire d'un master en travail social et politiques sociales de l'Université de Fribourg réalisé sous la direction du professeur Marc-Henry Soulet, avec lequel elle poursuit également une thèse de doctorat.

«Le travail social et le recours à la fiction. La relation entre assistant.e sociale.e et bénéficiaire de l'aide sociale financière en Suisse» Elisa Fellay-Favre, Editions L’Harmattan, décembre 2019, 176 pages.

L’Harmattan

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

La nourriture et les circuits de la récompense
Lundi 06.04.2020
Par Dayana Jaramillo Loaiza et Zoltan Pataky
Face à un aliment sucré ou riche en graisse, les circuits de la récompense s’activent dans notre cerveau. Les études basées sur les imageries fonctionnelles montrent que les personnes obèses et non-obèses ne réagissent pas de la même façon.