Go Top

Résumés : Affûter les regards pour prévenir la violence

Jeudi 30.01.2020

Compte rendu du 1er colloque national Vieillesse sans violence. «Affûter les regards pour promouvoir la prévention», Fribourg, 28 janvier 2020, 18 pages word. Par Camille-Angelo Aglione.

Vieillesse sans violence 2020

Au sommaire de ce compte rendu, les résumés des présentations de :

  • Ouverture du symposium. Par Bea Heim, Coprésidente du Conseil Suisse des Aînés et de la Fédération des Associations des retraités et de l’entraide en Suisse.
  • La maltraitance envers les personnes âgées – faits et chiffres. Par Prof. Dr Delphine Roulet Schwab, présidente Association alter ego
  • Le renforcement des ressources a un effet préventif. Par Ruth Mettler Ernst, directrice association UBA (Unahbhängige Beschwerstelle für das Alter)
  • Le transfert des savoirs sensibilise les professionnels. Par Jörg Rickenmann, Coordinateur association aler ego
  • Aider avec compétences les victimes de violence. Par Dr méd. Albert Wettstein, responsable Commission de consultation UBA, Zurich
  • Interdisciplinarité grâce à la mise en réseau nationale. Par Gabriele Fattorini, directeur Pro Senectute Ticino e Moesano
  • Les développements sociaux promeuvent les conditions-cadres. Par Monika Stocker, présidente Association UBA
  • La maltraitance financière. Par Viviane Bérod Pinho, coordinatrice romande Pro Senectute Suisse
  • Des proches-aidants bienveillants. Par Andreas Bircher, responsable « aide », Croix Rouge Suisse
  • L’âge, un sujet tabou. Par Markus Leser, responsable du domaine spécialisé personnes âgées, CURAVIVA Suisse

Ce colloque Vieillesse sans violence s’est tenu à Fribourg le 28 janvier 2020.

Télécharger le résumé en format word, 18 pages

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Pour agir contre le harcèlement entre élèves
Jeudi 27.02.2020
Par Marlène Charpentier
Le harcèlement concerne en moyenne un à deux élèves par classe. Ce phénomène a de quoi inquiéter. Une évaluation de la Cour des comptes genevoise met l’accent sur la nécessité du renforcement de la formation des enseignant·e·s.