Go Top

Coup de cœur pour «Starlight» de Richard Wagamese

Jeudi 09.01.2020

Recension par Jean Martin

Starlight Wagamese

Richard Wagamese (1955-2017) est l’un des principaux écrivains autochtones canadiens. Originaire de l’Ontario, il appartient à la nation amérindienne ojibwé. Il a travaillé comme journaliste et producteur radio et télévision et a été, en 1991, le premier «First Nation» à gagner un prix de journalisme national. Son livre Medicine Walk a été traduit en français sous le titre Les Etoiles s'éteignent à l'aube. Son roman Starlight paraît à titre posthume.

Tout petit, Wagamese vit avec ses parents dans une communauté traditionnelle. Alors qu’il a 3 ans, ses parents l’abandonnent, il est recueilli par l’Aide à l’enfance et placé dans une famille qui refuse qu’il maintienne des contacts avec sa Première Nation. « Les blessures dont j’ai alors souffert vont beaucoup plus loin que les cicatrices sur mes fesses », dira-t-il. Ce n’est qu’à 16 ans, fuguant et abandonnant l’école, qu’il rétablira des liens avec le monde autochtone et à 25 ans qu’il reverra ses parents. Il considérera leur négligence à son égard comme le résultat des abus qu’ils ont eux-mêmes subis. Il passe par des épisodes d’alcool, drogue, prison, petits boulots… puis par la passion littéraire.

Le héros du roman, Starlight, a eu une enfance comparable mais a trouvé un équilibre chez un vieux fermier (blanc) qui s’est bien occupé de lui et vient de mourir. Cette enfance a permis à Starlight de s’immerger dans la nature et d’en acquérir une immense et subtile connaissance. Il est amené à recueillir une femme et sa petite fille fuyant beaucoup de vicissitudes et de violences. Ensemble, les trois font un trajet de guérison. Un observateur a dit que le livre traitait de sylvothérapie, soit de soins par la forêt !

J’ai trouvé ce livre magnifique et j’ai été fasciné par la description de sorties et vie dans la nature : lumières, odeurs, ambiances et surtout descriptions de contacts de près avec des loups, des cerfs, etc. Elles correspondent sans doute à des expériences vécues. Substantiel, solaire et exemplaire dans les directions actuelles de retour, au sens large, vers le spirituel.

Genève/Paris : Editions Zoé, 2019, 219 pages.

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Rendre visibles les compétences des seniors
Jeudi 16.01.2020
Par Patricia Dubois
Dans l’ombre du jeunisme ambiant, l’image publique des seniors se résume souvent à leurs besoins matériels et au coût de leur santé fragilisée. Leurs compétences et leur disponibilité au service de la société sont rarement mises en avant.