Go Top

Réanimation en EMS: qui décide quoi?

Mercredi 17.07.2019
  • «Sauver des vies à tout prix ? Réanimation en Etablissement médico-social, considérations médicales, éthiques et légales», Susanna Marti, Bâle, Curaviva, 2019, 22 pages.

Curaviva ReanimationSelon l’article 10 de la Constitution fédérale, toute personne a droit à la vie et à la liberté personnelle, notamment à l’intégrité physique et psychique. Alors qu’autrefois les décisions relatives à des traitements médicaux urgents étaient souvent déléguées au médecin, le droit à l’autodétermination a entre-temps accordé un rôle central au patient lui-même, pour ce qui concerne son traitement. L’état des lieux de la réanimation traite la question des intérêts divergents dans le cas d’une réanimation (après un arrêt cardio-vasculaire) dans un EMS.

NDLR de REISO Des repères précieux. Et notamment le fait que, en premier lieu, il appartient à l’EMS de clarifier la position de l’institution face aux mesures de réanimation, en s’inspirant des directives et recommandations médico-éthiques de l’Académie suisse des sciences médicales.

La brochure en pdf

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Indigence en pays d’opulence
Jeudi 02.07.2020
Par Laurence Ossipow et al.
En Suisse, avec ou sans pandémie, des personnes démunies sont contraintes de recourir à l’aide alimentaire. Par une approche anthropologique, une étude cerne les dispositifs et le contenu des cabas ainsi que la relation entre droit et charité.