Go Top

«L'éthique de la dépendance face au corps vulnérable»

Jeudi 27.06.2019
  • Bernard N. Schumacher, Editions érès, érès poche - Société, mai 2019, 320 pages.
  • Avec la participation de Thierry Collaud, Laurent Denizeau, Eric Fiat, Fabrice Hadjadj, David Le Breton, Pierre-Yves Meyer, Stéphanie Perruchoud Gonzalez, Geneviève Petitpierre, Bertrand Quentin, Marie-Jo Thiel, Agata Zielinski

Bernard N Schumacher 2019

La culture occidentale contemporaine imprégnée par l’idéal de la maîtrise et le diktat de la performance perçoit le corps vulnérable comme une tare à bannir, à cacher ou à travestir. L’objectif consiste à ce que l’humanité puisse se libérer de sa vulnérabilité physique, préserver son corps de l’exposition à la souffrance, au vieillissement, à la maladie et, enfin, à la mort grâce à la maîtrise scientifique du vivant. Le transhumanisme du XXIe siècle s’est fait le champion de cette lutte contre la vulnérabilité du corps en prophétisant l’euthanasie de la mort.

En réaction à cette culture ambiante, le champ de l’éthique dite « de la vulnérabilité » s’est largement développé. Toutefois, il est encore souvent abordé à partir de l’autonomie du sujet en refusant de réfléchir à la dépendance ontologique de l’être humain. La question essentielle de ce livre n’est pas, même si elle est importante, de savoir comment le sujet autonome doit se comporter à l’égard d’une personne en situation de vulnérabilité (comment établir une société capable de l’intégrer). Elle consiste plutôt à se demander si l’être humain en tant que tel – qu’il soit bien-portant ou non – n’est pas fondamentalement vulnérable, et si cette vulnérabilité n’est pas, en dernier ressort, une « grâce ».

Bernard Schumacher enseigne la philosophie à l’Université de Fribourg où il dirige le pôle de recherche et d’enseignement « Vieillissement, éthique et droit » à l’Institut interdisciplinaire d’éthique et de droits de l’homme, dont il est le coordinateur.


Offre spéciale. Grâce à l'Institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l’homme de l'Université de Fribourg, les lecteurs et lectrices de REISO peuvent commander ce livre à un tarif préférentiel par simple mail. Le livre sera envoyé par la poste accompagné d'un bulletin de versement.

 

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Trisomie à la télé: quelle image, quel impact?
Jeudi 09.07.2020
Par Clara Berner
La télévision est un important vecteur pour la représentation des groupes sociaux, dont celui des personnes dites handicapées. Quels reflets donne-t-elle de la relation de notre société avec le handicap ? Etude en Suisse romande.