Go Top

Le profil socioéconomique des usagers et usagères de Quai 9

Vendredi 04.01.2019

Premiere ligne
L'association Première Ligne active dans la réduction des risques liés aux consommations de drogues a mandaté la Haute école de travail social de Genève pour réaliser une étude sur la situation sociale et économique des personnes usagères du Quai 9.

La situation sanitaire des personnes concernées fait l'objet d'une abondante littérature. Leur situation sociale et économique est en revanche très peu documentée. Recueillir un nombre important de données sur des dimensions parfois intimes liées à leur situation a représenté le principal enjeu de cette étude. C'est par immersion et en étroite concertation avec la direction et les professionnel·le·s de l'association que les chercheur·e·s ont travaillé pour établir une relation de confiance.

Quatre types socioéconomiques ont été distingués: les personnes intégrées, précaires, vulnérables et désaffiliées. Malgré leurs situations fort différentes, tous les usagers et usagères valorisent les soutiens sanitaires et sociaux proposés.

Un résumé de l'étude a été publié dans le journal de Première Ligne, avec des témoignages qui montrent combien la rencontre et le lien permettent parfois d'entrevoir de nouvelles perspectives de vie.

Auteur·e·s: Laurent Wicht, professeur associé, Laure Scalambrin, adjointe scientifique, Jérôme Mabilallard, collaborateur scientifique, Centre de recherche sociale, HETS Genève, Journal Première ligne N° 30, décembre 2018

En format pdf

 

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Repenser la normalité
Lundi 12.08.2019
Par Jean-Pierre Tabin et al.
En 2010 et en 2016, deux motions ont demandé de remplacer le terme « invalide » par une tournure non-discriminatoire. Objectif: lutter contre les discriminations vécues par les personnes dites handicapées. Éclairage.