Go Top

20'000 enfants placés en Suisse et des lacunes statistiques

Jeudi 01.11.2018

Integras Placements
A ce jour, la Suisse ne dispose toujours pas de statistiques actualisées sur le placement d’enfants en famille d’accueil et en institution. L’association PACH Enfants placés et adoptés Suisse a voulu combler cette lacune, mais s’est heurtée à des résistances.

La Conférence en matière de protection des mineurs et des adultes dénombrait fin 2017 environ 3700 enfants placés dans le cadre d’une mesure de protection de l’enfance. Ces chiffres ne tiennent pas compte des placements volontaires, non ordonnés par une autorité.

De son côté et en procédant par estimations, cette nouvelle analyse quantitative montre que, dans les années 2015 à 2017, une moyenne d’environ 1,1% à 1,2% des personnes résidant en Suisse et âgées de 0 à 18 ans étaient placées. Une extrapolation de ce chiffre sur l’ensemble du pays donne un total de quelque 18’000 à 19’000 enfants et jeunes placés, dont 4700 à 5800 dans des familles d’accueil et 12’000 à 14’200 dans des foyers pour enfants et adolescents. Commentaire extrait de l’introduction :

La Suisse dispose de statistiques sur toutes sortes de choses, comme le nombre de voitures
 en circulation, de vaches à lait ou encore d’œufs consommés par habitant. Par contre, un champ de l’aide à l’enfance et à la jeunesse aussi crucial que celui des enfants placés ne semble pas intéresser le monde politique suisse au point de le convaincre de renforcer la pression sur les cantons pour qu’ils réunissent des données fiables.

Fruit d’une coopération avec INTEGRAS, l’association professionnelle pour l’éducation sociale et la pédagogie spécialisée, ce dernier état des lieux de la situation en 2017 ne sera probablement pas suivi par d’autres.

Seiterle, Nicolette (2018), Aperçu des placements d’enfants en famille d’accueil et en insti- tution 2015-2017, Suisse. Rapport national. Zurich: PACH Enfants placés et adoptés Suisse et Integras, Association professionnelle pour l’éducation sociale et la pédagogie spécialisée


Rapport final en format pdf

Agenda social et santé

Dernier article

Nouveau dispositif pour les victimes d’infraction
Jeudi 15.11.2018
Par Steve Rufenacht
Dans le canton de Neuchâtel, une seule structure réunit désormais les consultations destinées aux victimes d’infraction et l’hébergement des femmes menacées. Comment une telle refonte se met-elle en place ? Avec quels objectifs?

L'affiche de la semaine