Go Top

Inscription «Désinstitutionalisation et nouvelles formes d’habitats»

Vendredi 30.11.2018
  • Date et horaire : vendredi 30 novembre 2018
 de 13h30 à 17h30
  • Lieu : Genève, CODHA, chemin du 23-Août 7
  • Coût : 25 francs (10 francs pour les étudiant·e·s et les parents) à payer à l’entrée
  • Inscription obligatoire par courriel à Mme Elena Portolès Nikles,

La délégation suisse de l’AIRHM et la Fondation Ensemble organisent une demi-journée d’études intitulée «Désinstitutionalisation et nouvelles formes d’habitats».

Cette journée d’études vise à décrire et questionner les formes d’habitats proposées aux personnes avec une déficience intellectuelle et à imaginer celles qui restent à inventer, en s’inspirant d’expériences réalisées en Suisse et à l’étranger.

  • Accueil. Rachel Sermier-Dessemontet, professeure HEP-Vaud, et Association internationale de recherche scientifique en faveur des personnes handicapées mentales (AIRHM)
  • De la prise en charge à l’accompagnement : un changement de paradigme découlant de la Convention de l’ONU. Repenser les institutions vers une personnalisation des prestations. Par Pierre Margot-Cattin, professeur, HETS-Valais
  • Réponses et ajustements d’un établissement pour personnes en situation de handicap face aux besoins d’habitats inclusifs. Par Jérôme Laederach,
directeur général de la Fondation Ensemble
  • L’accompagnement à la vie autonome au domicile. Par Anne-Laure Spitsas, psychologue, et invité·e·s
  • L’expérience de désinstitutionalisation des enfants dans trois pays de l’Est : la Russie, la Géorgie et le Kazakhstan. Par Diana Filatova, 
responsable du projet Bice ; Manon Masse, professeure HETS Genève ; Geneviève Piérart, professeure HETS Fribourg
  • Conclusion et synthèse de la journée. Par Manon Masse, présidente de l’AIRHM

Voir aussi le dossier annuel de REISO «Sortir du cadre»


Programme en pdf

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Focale sur les artistes en situation de handicap
Lundi 18.11.2019
Par Teresa Maranzano
Depuis dix ans, un programme s’engage pour les artistes suisses en situation de handicap. Il accompagne une trentaine de créateur·trice·s, organise des expositions pour les faire découvrir au public et défend leurs droits d’auteurs.