Go Top

«Notre empreinte écologique» ou le poids de l'activité humaine sur la Terre

Vendredi 01.06.2018
  • De William Rees, Mathis Wackernagel, traduit de l'anglais par Nicole Daigneault
  • Editions Ecosociété, 2018, 264 pages

Empeinte ecologiqueCréer une conscience populaire, tel est le but de ce livre précurseur qui offre un outil de planification pour mesurer le poids réel sur la Terre de l’activité humaine. Les auteurs ont donné à ce poids le nom d’«empreinte écologique», un concept qui, depuis la première publication de ce livre en 1996, est devenu mondialement connu. Cet outil permet de relever l’enjeu le plus important de notre époque: trouver le moyen de faire vivre tous les êtres humains adéquatement et équitablement, quel que soit le lieu sur Terre où ils vivent.

Des notions bien définies, des méthodes de calcul clairement expliquées, une foule d’applications pratiques, voilà ce que chacun trouvera dans la nouvelle édition revue et augmentée de cet ouvrage pour éclairer ses choix et apprendre à bien vivre tout en réduisant sa propre empreinte.

Extrait de la postface. Qu’on le veuille ou non, la question du dépassement des ressources sera l’enjeu prédominant du XXIe siècle. [...] L’empreinte écologique peut aider à dégager un consensus sur ce qu’il faut faire pour maintenir le bien-être humain. L’empreinte n’est pas un article de foi. Au contraire. C’est une démarche scientifique qui vise à connaître la capacité régénératrice de la planète et l’usage que nous en faisons. C’est un outil de gestion essentiel pour préserver notre bien le plus fondamental : notre capital écologique.


Ecosociété

Agenda social et santé

Dernier article

Le quotidien des formateur·trice·s en entreprise
Lundi 18.06.2018
Par Nadia Lamamra et al.
Une récente recherche a mis en lumière les formateurs et formatrices romand·e·s en entreprise. A partir de données statistiques, d’entretiens et d’observations, elle identifie leur parcours professionnel et leur rôle.

L'affiche de la semaine