Go Top

Travail social : appel national pour des collaborateur·trice·s diplômé·e·s

Mardi 20.03.2018

Avenir Social PalaisAvenirSocial devant le Palais fédéral © Laura ObexerA l’occasion du 20 mars, journée internationale du travail social, 92 organisations et plus de 2000 personnes ont demandé au Conseil fédéral et aux autorités cantonales et communales en charge de l’action sociale de prendre des mesures pour que l’ensemble des personnes actives en tant que travailleuses sociales soient au bénéfice d’une formation correspondante.

Cet appel national a été lancé par AvenirSocial, l’association suisse des travailleurs et travailleuses sociales. En Suisse, seule la moitié des personnes actives dans le travail social (plus de 100'000 personnes) dispose d’une formation correspondante. Tout un chacun peut être déclaré travailleur social, éducatrice sociale ou assistant social sans avoir jamais suivi une formation correspondante. Aucune législation ne protège les professions du travail social sur le plan national. Cette situation est exceptionnelle en comparaison des professions voisines et par rapport aux pays qui nous entourent. Les conséquences sont lourdes en terme de qualité et d’efficacité : le travail social concerne des milliers de personnes et de familles, dans des situations de vie difficiles marquées par des problèmes de santé, de handicap et de pauvreté notamment.

Les personnes et les organisations signataires de cet appel demandent aux autorités politiques et administratives fédérales, cantonales et communales ainsi qu’aux responsables des institutions, services et associations de l’action sociale de prendre les mesures suivantes:

  • engager du personnel titulaire d’un diplôme en travail social ou suivant une telle formation ;
  • favoriser les formations en cours d’emploi et les formations passerelles en reconnaissant des formations et expériences antérieures ;
  • garantir un nombre suffisant de travailleuses et travailleurs sociaux diplômés ;
  • développer une réglementation dans l’ensemble des secteurs exigeant 100 % de personnel qualifié en travail social.


Source: AvenirSocial

Agenda social et santé

Dernier article

La «parentification» des enfants migrants
Jeudi 18.10.2018
Par Aldo Brina
L’expérience de la migration provoque souvent au sein des familles une inversion des rôles à laquelle elles ne sont pas préparées. Ce processus doit être accompagné.

L'affiche de la semaine