Go Top

Inscription Journée «Evidence-based practice dans les soins»

Jeudi 08.03.2018
  • Date et horaire : jeudi 8 mars 2018, de 09h00 à 16h00
  • Lieu : Fribourg, HEdS, route des Cliniques 15
  • Coût : CHF 280.- pour inscription d’ici au 16.02.2018 ; CHF 320.- ensuite
  • Inscription en ligne jusqu’au 5.03.2018

ebp HEdS FrLa Haute école de santé Fribourg (HEdS-FR) organise une journée thématique «Evidence-based practice – quels bénéfices pour les institutions de soins ?»

Economicité, qualité, sécurité, autant de défis auxquels les institutions de soins doivent faire face. Dans ce contexte, l’«evidence-based practice» (EBP) est un outil indispensable. Elle permet de mettre en lumière les meilleures pratiques en l’état des connaissances actuelles et de justifier l’efficacité, l’adéquation et l’économicité des soins de manière à satisfaire aux standards de la LAMal. Elle permet aussi de définir des indicateurs de qualité et de résultats de manière à répondre aux exigences en matière de sécurité des patients.


Intervenant·e·s

  • Marie-Elise Verga, HEdS Fribourg
  • Ruth Dujardin, HEdS Fribourg
  • Christine Vannay, EMS Soerensen-La Rosière, Gimel
  • Dawn Carnes, HEdS Fribourg
  • Jean-Blaise Wasserfallen, CHUV, Lausanne
  • Christine Sager Tinguely, HEdS Fribourg
  • Natacha Szüts, infirmière clinicienne spécialisée en oncologie, HFR hôpital fribourgeois
  • François Prost, philosophe, Université de Paris-Sorbonne

En plus des conférences, trois ateliers permettront aux participant·e·s de se familiariser avec les données probantes et leurs applications dans la pratique. 


Public spécifique

  • Directeurs/directrices et cadres supérieur-e-s des institutions de soins de longue durée, des EMS et services de soins à domicile du canton de Fribourg
  • Cadres infirmiers et infirmières
  • Toute personne intéressée


Programme et inscription

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Le prix de l’adaptation imposée par le cancer
Jeudi 14.11.2019
Par Nicolas Sperisen et Alexandra Balz
Après les traitements initiaux contre un cancer, la personne concernée et les proches s’adaptent peu à peu pour retrouver une certaine qualité de vie. Ces ajustements imposés sont souvent ardus et coûteux. Comment imaginer un meilleur soutien ?