Go Top

Une association pour les proches de détenus

Jeudi 02.11.2017

A Genève, la nouvelle Association SchiSme s’adresse aux proches de détenus-patients adultes et mineurs atteints de troubles psychiques ayant commis des crimes ou des délits graves.

SchiSmeL’association a pour but de mettre en contact les proches de détenus-patients adultes et mineurs, atteints de troubles psychiques détenus dans les différents établissements romands (internement selon les articles 59, 60, 61 et 64 du code pénal suisse, mesures thérapeutiques institutionnelles, traitement des addictions, mesures applicables aux jeunes adultes).

Un Groupe de parole est organisé les premiers mercredis du mois à 18h30 à la Maison des associations, rue des Savoises 15, à Genève. L’association souhaite permettre à chacun de témoigner de son expérience, de ses réflexions et de ses préoccupations dans un esprit d’entraide, de confidentialité et de solidarité.

Par l’écoute mutuelle et le dialogue, l’association vise à ce que les personnes présentes puissent s’exprimer librement
sans le regard stigmatisant lié à la perpétration des délits. Elle assure le déroulement de ces rencontres dans un climat d’accueil et de respect.


Site internet

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Somnifères et tranquillisants: quels risques?
Lundi 19.08.2019
Par Etienne Maffli, Florian Labhart et Stephanie Stucki
En Suisse, environ 200'000 personnes présentent un usage problématique de somnifères et tranquillisants. Les femmes, les personnes âgées et la Suisse latine sont davantage concernées. Comment éviter cette surconsommation ?