Go Top

Deux Suisses sur trois pour une légalisation du cannabis

Vendredi 18.08.2017
  • Vente et consommation de cannabis, Dr Andrea Umbricht (dir.), GFS, Zurich, août 2017, 15 pages, en allemand.

Cannabis H Zell Wikimedia Commons© H. Zell / Wikimedia Commons Deux Suisses sur trois se déclarent favorables à la légalisation du cannabis. Selon une enquête réalisée pour le Fachverband Sucht, le partenaire alémanique du Groupement romand d’études des addictions (GREA), toutes les régions linguistiques se prononcent pour une nouvelle approche.

Une majorité des Suisses sont favorables à un assouplissement de la loi actuelle sur le cannabis. Toutefois, ils émettent des conditions. Ils sont 66% à se prononcer en faveur d’une levée de l’interdiction du cannabis pour autant que sa consommation reste proscrite pour les jeunes de moins de 18 ans. Dans les mêmes proportions, une levée de l’interdiction est envisageable du moment que les personnes qui prennent le volant s’abstiennent de consommer.

Par ailleurs, 64% des personnes sondées estiment qu’une levée de l’interdiction va de pair avec la mise en place d’une règlementation comme c’est le cas pour les cigarettes (interdiction de fumer dans les lieux publics, par exemple). Elles sont 62% à subordonner la levée d’une interdiction d’une vente du cannabis dans les pharmacies, ou dans des magasins spécialisés, par du personnel formé.

Par région linguistique, c’est le Tessin qui est le plus fervent défenseur d’une levée de l’interdiction : entre 75% (conditionnée à l’inscription de mises en garde) et 88% (du moment que l’interdiction demeure pour les moins de 18 ans) des personnes sondées y sont favorables. En Suisse romande, ce taux se situe entre 42% et 56% selon les mêmes conditions.

Dans le débat actuel sur la règlementation du cannabis, ces chiffres sont un appel et un signal fort aux politiques et aux autorités publiques fédérales et cantonales.


L’enquête téléphonique GFS a été réalisée sur mandat du Fachverband Sucht entre le 11 juillet et le 5 août 2017 auprès de 1’200 personnes âgées de plus de 18 ans. Source : GREA


L’enquête (en allemand)

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Que devient la Bible entre les mains des femmes?
Jeudi 05.12.2019
Par Elisabeth Parmentier et Lauriane Savoy
L’attitude d’ouverture de Jésus à l’égard des femmes est manifeste. Elle se perd peu à peu pour ne renaître qu’au XIXe siècle. Aujourd’hui, de nombreuses théologiennes réinterprètent ensemble les passages controversés de la Bible.