Go Top

Campagne interjurassienne contre les effets de seuil

Jeudi 04.05.2017

Avivo JuraL’Association de défense et de détente des retraité·e·s, AVIVO section interjurassienne, a documenté les effets de seuil et lance une campagne pour que les autorités corrigent cette inégalité sociale.

Qu’est-ce qu’un effet de seuil ? Un rentier disposant d’un revenu juste suffisant sans les prestations complémentaires AVS-AI (PC) aura un revenu disponible inférieur à celui d’un rentier qui bénéficie de ces prestations.


En effet, le premier n’aura droit ni au subside total des primes d’assurance maladie, ni à la gratuité de la redevance radio-TV (Billag), ni à d’autres avantages comme la réduction du prix de l’abonnement au journal ou une éventuelle allocation communale (notamment Delémont) aux personnes à revenu modeste. Il ne bénéficiera pas de l’exonération fiscale d’une partie de son revenu comme prévu pour les prestations complémentaires non imposables.

Il ne bénéficiera pas non plus d’autres avantages comme, par exemple, le remboursement de frais de maladie (y compris soins dentaires et soins à domicile, pédicure) et des moyens auxiliaires (lunettes, lit électrique, etc.).

L’addition de ces avantages peut induire une différence de plus de Fr.5'000.- par an sur un revenu disponible de l’ordre de Fr 14'000.-.

La section interjurassienne de l’AVIVO estime que cet écart est «inadmissible» et a lancé une pétition pour supprimer ces effets de seuil. Elle a mis au point, avec Joël Plumey, une documentation très complète qui présente l’historique, des situations personnelles et des graphiques pour bien visualiser le problème.

Dossier AVIVO

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Pauvreté infantile : la parole donnée aux enfants
Lundi 07.10.2019
Par Marine Coullery
Si souvent adulée à l’étranger pour sa richesse, la Suisse compte parmi ses plus jeunes citoyens 360'000 enfants et adolescents en situation de pauvreté ou à risque de le devenir. Une étude s’est penchée sur ce phénomène.