Go Top

Le projet franco-suisse «Autonomie 2020»

Lundi 27.03.2017

Autonomie 2020 GroupeInternational et interdisciplinaire, « Autonomie 2020 » fait fi de toutes les frontières. Ce projet franco-suisse vise à favoriser les outils de gérontechnologie pour maintenir les personnes âgées à domicile. De 2016 à 2019, il réunit des acteurs institutionnels, académiques, économiques et du domaine médico-social du Département de Haute-Savoie, des cantons de Vaud, Genève et Valais.

Ce programme va mettre à disposition des professionnels et institutions du domaine de la santé des données probantes issues d’enquêtes et d’expérimentations sur lesquelles s’appuyer pour choisir les technologies les plus appropriées. Il va établir des standards communs d’utilisation pour les outils et des procédures d’accompagnement les mieux adaptées aux besoins et attentes des aînés. Il va également guider les entreprises spécialisées en gérontechnologies dans le développement de produits valides et fiables.

Cinq domaines d’action

  • Le projet va mener une enquête et une analyse des perceptions des besoins des aînés, de leurs aidants et du personnel médico-social (Département de la Haute-Savoie, La Source, Groupement valaisan des Centres médico-sociaux, HES-SO Valais-Wallis). L’étude permettra d’acquérir des données à une grande échelle avec un échantillon couvrant la population potentiellement utilisatrice.
  • Il va constituer une base de données et de connaissances pour faire émerger les projets innovants (Thésame). Cette action a pour ambition de proposer une vue globale des tenants et aboutissants (offre, demande, acteurs, modèle économique) de la filière des gérontechnologies. Elle facilitera et ciblera l’émergence de projets innovants et répondant aux besoins identifiés.
  • Le projet va conduire des expérimentations à domicile (Département de la Haute-Savoie, Centre médico-social de Sierre, Cité Générations, Thésame). Plusieurs enquêtes dans des contextes différents (très urbain/plus rural) seront menées en simultané. La méthodologie similaire mise en œuvre par les différentes équipes permettra de partager les résultats.
  • Le projet va développer un laboratoire vivant (Living Lab) (La Source, Centre Hospitalier Annecy-Genevois). Cette action rassemble des acteurs publics, des entreprises, des associations et des usagers dans le but de développer, tester et faire émerger des produits et services innovants. Cette méthode d’innovation est fondée sur la collaboration entre différents acteurs, dont les utilisateurs potentiels impliqués dès le début, et le partage des réseaux et des compétences de chacun.
  • Un concept de formation modulaire sur les gérontechnologies sera élaboré et mis en œuvre (Département de la Haute-Savoie, La Source). Le but de ce projet est de former des professionnels performants dans la connaissance et l’utilisation critique des services innovants et des technologies contribuant à préserver la santé, l’autonomie et la qualité de la vie de la personne âgée.

Déjà en cours de développement depuis quelques mois mais officiellement lancé le 23 mars 2017 à Evian-les-Bains, ce projet franco-suisse fait partie du programme INTERREG lancé par l’Union européenne dans les années 90 pour réduire les disparités de développement entre les régions et encourager les acteurs publics et privés à travailler ensemble au-delà des frontières.

Chefs de file du projet :

  • Suisse : Institut et Haute école de la santé La Source, Lausanne (réseau HES-SO)
  • France : Département de la Haute-Savoie

Partenaires :

  • Haute école de la santé Valais-Wallis, Sion (réseau HES-SO)
  • Groupement valaisan des Centres médico-sociaux
  • Centre médico-social de Sierre
  • Association Cité générations à Genève
  • Centre hospitalier Annecy-Genevois
  • Association Thésame mécatronique et management

Budget

  • France: plus d’1 million de francs
  • Suisse : plus de 506'000 francs, avec la participation de la Confédération (37%), des cantons de Vaud et du Valais (25%) et l’autofinancement des partenaires (38%)

En savoir plus

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Le personnel de nettoyage sort de l’ombre
Lundi 16.09.2019
Par Viviane Gonik
Les mouvements de grève se multiplient dans le secteur du nettoyage. Mal reconnu·e·s, de nombreux salarié·e·s de la branche (une majorité de femmes) ont vu leur statut encore précarisé par l’externalisation de leur poste de travail.