Go Top

Prix Jeunesse Jura 2017: appel à projets ouvert

Mardi 07.03.2017
  • Le canton du Jura annonce l'appel à projets pour le Prix Jeunesse Jura 2017
  • Délai pour l'envoi des dossiers de candidature: 10 mai 2017

Prix Jeunesse JuraQue ce soit au travers de la musique, de la danse, du chant, du sport, de la littérature, du théâtre, des arts, des médias, de l’humanitaire, de l’organisation de manifestations, de la prévention, ou encore des rencontres, les jeunes ont la possibilité de présenter leurs projets pour le Prix Jeunesse Jura. Pour sa 7e édition, le Prix soutient l’engagement et la participation des jeunes domiciliés dans le Jura en permettant la réalisation ou en récompensant la création d’un ou plusieurs projets innovants.

Organisé par la Commission de coordination de la politique de la jeunesse de la République et Canton du Jura, le Prix est doté d’un montant de 5'000 francs et peut être partagé entre plusieurs lauréat-e-s. Il est ouvert aux jeunes âgés de 12 à 25 ans. Le montant peut être attribué à la fois à des projets déjà réalisés ou à des projets à venir. 

Le Prix est particulièrement accessible pour les jeunes et s'avère utile pour lancer des idées originales. Cette action permet également d'avoir un soutien du délégué interjurassien à la jeunesse pour la réalisation des projets même si ceux-ci ne sont pas primés.

Depuis 2011, six lauréats se sont succédés: la compagnie de théâtre « Vol de Nuit », le magazine « L’Excès », la webradio « Fréquence Cramia », le site internet « HoBee », le parlement de jeunes « l’Assemblée des Jeunes Jurassiens » et le film « Icar ». Ce prix a permis aux lauréats de mener à bien leurs projets et par la suite de les faire évoluer.

En savoir plus

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Le prix de l’adaptation imposée par le cancer
Jeudi 14.11.2019
Par Nicolas Sperisen et Alexandra Balz
Après les traitements initiaux contre un cancer, la personne concernée et les proches s’adaptent peu à peu pour retrouver une certaine qualité de vie. Ces ajustements imposés sont souvent ardus et coûteux. Comment imaginer un meilleur soutien ?