Go Top

Vernissage du Laboratoire de recherche santé-social (LaReSS)

Vendredi 11.06.2010

Les recherches menées à Haute école de travail social et de la santé · EESP · Lausanne se comptent par dizaines. Elles sont désormais rassemblées dans le nouveau LaReSS, inauguré le 9 juin 2010 à Lausanne.

Le Laboratoire de recherche santé-social (LaReSS) regroupe les professeur·e·s qui dirigent des projets de recherche dans les domaines du travail social (filière travail social) et de la santé (filière ergothérapie). Le LaReSS propose un programme de recherche pluridisciplinaire dans le domaine social et dans celui de la santé comprenant aussi bien de la « recherche fondamentale » que de la « recherche fondamentale orientée vers l’application », selon la nouvelle terminologie du Fonds national suisse de la recherche scientifique.

En juin 2010, trente et un projets de recherche du LaReSS sont en cours, financés par le Fonds national suisse de la recherche scientifique, par les réseaux de compétences de la HES·SO, par l’Union Européenne ou par d’autres instances. La relève est assurée par l’engagement de trente chargé·e·s de recherche qui travaillent sous la direction de professeur·e·s de l’EESP sur ces projets de recherche.

Des approches historiques ou conceptuelles…

Plusieurs recherches sont de type historique et s’intéressent par exemple à l’histoire des crèches à Genève entre 1874 et 1990, à celle de la Maison d’éducation de Vennes entre 1942 et 1986 ou sur le rôle du mouvement ouvrier dans la mise en place de l’assurance chômage en Suisse entre 1924 et 1982.

D’autres recherches portent sur les politiques sociales et de la santé contemporaines. Elles s’intéressent notamment à ces politiques sur le plan conceptuel, discutant des nouvelles fondations de la politique sociale en Europe, des ressources de la formation pour les jeunes socialement vulnérables en Europe, des capabilités (notion proposée par Amartya Sen) ou de la conception de la citoyenneté et des rôles sociaux de sexe en Europe. Certaines recherches s’attachent aux systèmes de santé, étudiant les soins à long terme, le rationnement dans le domaine sanitaire ou le processus d’allocation des ressources dans le système suisse de santé. D’autres projets portent sur la fragmentation des politiques sociales, réalisant par exemple un inventaire des pratiques CII-MAMAC.

Des logiques financières ou normatives…

Des recherches s’attachent directement aux prestations sociales et de santé. Elles étudient leurs logiques, s’intéressant par exemple aux dimensions normatives de l’aide sociale publique ou aux croisements entre logiques de genre et logiques professionnelle en physiothérapie. Des recherches se concentrent sur l’encadrement des bénéficiaires, pour comprendre la perception des risques chez les personnes âgées bénéficiant d’un suivi médico-social à domicile, pour identifier les ressources de soutien aux familles de personnes en situations de handicap dans le cadre du maintien à domicile, pour étudier la situation des jeunes adultes atteints de troubles envahissants du développement (T.E.D.) dans les structures résidentielles de Suisse romande ou pour identifier le traitement des demandes à caractère religieux par l’administration et les services sociaux de la Ville de Lausanne.

Des recherches touchent des sujets de société, s’intéressant à la pluralisation religieuse dans les prisons, aux différences sexuées dans les activités physiques et sportives ou à ces mêmes différences dans les choix de formation continue. Enfin, des recherches s’attachent à améliorer les connaissances sur des populations particulières, s’intéressant par exemple à l’évolution de la cognition sociale et des fonctions exécutives chez des enfants atteints d’autisme.

Des partenariats et des partenaires

Les recherches du LaReSS se font souvent en partenariat, avec des universités européennes ou suisses ou d’autres HES et surtout avec des partenaires de terrain, communes, syndicats, associations, fondations, services sociaux, services de santé, centres d’animations, hôpitaux, écoles, ORP, services de l’administration communale, cantonale ou fédérale, personnels du travail social ou de la santé qui non seulement mettent des données à notre disposition ou nous permettent l’accès à des personnes à interroger dans le cadre de nos recherches, mais qui en outre s’investissent, apportent leurs connaissances, leurs savoir-faire… et leurs regards critiques à nos recherches.

Le LaReSS est également un espace de formation continue, avec les activités de la Fabrique de la recherche qui propose des échanges sur des méthodes et des logiciels utiles pour la recherche (TAMS, Endnote, SPSS…) et des échanges sur les « ficelles du métier » des chercheur·e·s. Ces échanges se poursuivent grâce à Planète recherche, une activité mensuelle de présentation de résultats de recherche. Les résultats des recherches sont quant à eux publiés dans des revues scientifiques, professionnelles et dans les médias. Toutes ces publications sont recensées et résumées sur le site du LaReSS.

Les membres du LaReSS sont à la disposition de toute personne ou institution intéressée pour une présentation de résultats de recherche ou pour discuter de nouveaux projets.

Prof. Jean-Pierre Tabin, responsable du LaReSS

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Approche relationnelle pour l’autodétermination
Lundi 21.10.2019
Par Geneviève Piérart, Annick Cudré-Mauroux et Carla Vaucher
Pour les personnes présentant une déficience intellectuelle, comment instaurer l’autodétermination dans la vie quotidienne ? Une recherche a identifié la dynamique des relations entre personnes accompagnées et professionnel·le·s.