Go Top

Devenir sage-femme à temps partiel

Jeudi 14.03.2024

Dès septembre à Lausanne, les infirmier·ères HES pourront se former au métier de sage-femme à temps partiel, en quatre ans, tout en exerçant une activité professionnelle. Cette offre vise à lutter contre la pénurie de main-d’œuvre.

In the Hospital Close-up Shot of Professional Midwives work Assisted by Obstetricians. In Modern Delivery Woman Pushes to Give Birth© Gorodenkoff / Adobe Stock

Dès la rentrée prochaine, en septembre 2024, un nouveau cursus s’ouvrira à la Haute École de Santé Vaud (HESAV). Calqué sur les exigences développées pour l’obtention du Bachelor of Science HES-SO sage-femme, ce parcours de formation inédit pour cette profession offrira davantage de flexibilité aux étudiant·es dans leur parcours de formation.

Actuellement, la formation Bachelor HES sage-femme est dispensée à temps plein en deux ans dans le cadre d’un programme en « voie seconde ». Cela signifie qu’il faut avoir obtenu au préalable un Bachelor HES en soins infirmiers. Si les prérequis restent les mêmes, cette nouvelle offre est soutenue par le Canton de Vaud et s’inscrit dans son objectif de lutte contre la pénurie de personnel de santé, qui touche aussi la profession de sage-femme. Le programme vise des personnes dont les contraintes financières ou les responsabilités familiales ne leur permettent pas de suivre le programme à temps plein. Il offre une opportunité nouvelle de mener de front études et vie professionnelle ou familiale tout en s’orientant vers ce domaine professionnel spécifique.

Des réflexions sont également en cours pour ouvrir un cursus à temps partiel pour les Soins infirmiers dès la rentrée 2025. « Avec cette flexibilisation des études, nous voulons ainsi faciliter l’accessibilité de la formation pour contribuer à lutter contre la pénurie du personnel soignant » précise Carole Wyser, Directrice générale de la Haute école. À noter que la Haute école de santé Valais vient d’annoncer le lancement, également pour la rentrée de septembre 2024, un cursus d’études infirmières à temps partiel. Les étudiant·es obtiendront leur Bachelor en quatre ans et demi.

Une formation de pointe

Les approches développées à l’HESAV pendant le cursus articulent théorie de pointe et pratique en situation : analyse de cas concrets, approche par problèmes, raisonnement clinique, simulation avec des patient·es jouant un rôle ou des mannequins de pointe, réalisation de projets scientifiques. Sept stages pratiques de quatre à sept semaines jalonnent le cursus de formation, ce qui permet aux futur·es sages-femmes de découvrir et de pratiquer des consultations prénatales, des accouchements, des hospitalisations pour des grossesses à risques, ainsi que des soins post-partum, que ce soit en contexte hospitalier ou en exercice indépendant.

(CROC avec communiqué de presse)

 


Lire également :

« Se former aux soins infirmiers à temps partiel », REISO, Revue d'information sociale et santé publique, publié le 8 mars 2024

L'affiche de la semaine

Dernier article

Vivre les joies d’un camp entre pair·es malvoyant·es
Lundi 08.07.2024
Par Valérie Caron
Pendant un «Camp Abilities», des jeunes avec déficience visuelle pratiquent des activités physiques adaptées, encadré·es par des étudiant·es universitaires qui mettent en pratique les notions acquises de manière académique.