Go Top

Publication / Handicap et politique sur la contribution d’assistance

Samedi 28.05.2016

La contribution d’assistance et ses maladies d’enfance

in Handicap et politique 2/16, Agile.ch, Berne, 27 pages.

JPEG - 27 ko

Renforcer l’autonomie des personnes handicapées : tel était le but de la contribution d’assistance, mais il reste encore du chemin à faire.

D’après l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), trois quarts des bénéficiaires de la contribution d’assistance se disent très satisfaits. Mais cette nouvelle prestation ne profite qu’à la moitié des personnes initialement visées. « Handicap et politique » a demandé à l’OFAS quelles pourraient être les raisons de ce succès en demi-teinte, en mettant en lumière le potentiel d’amélioration. AGILE.CH a aussi questionné des personnes concernées sur d’autres moyens de parvenir à l’autodétermination. Responsabilité individuelle, solidarité et robots peuvent y contribuer.

L’édition de mai de « Handicap et politique » dresse ce bilan après quatre ans d’application. Plusieurs pistes sont évoquées pour parvenir à l’autodétermination.

Cette édition 2/2016 contient également une analyse critique des prises de positions exprimées dans le cadre de la consultation sur la 7e révision de l’AI et de la réforme des prestations complémentaires.

Source : Agile.ch

Handicap et politique 2/16 en format pdf

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Repenser la normalité
Lundi 12.08.2019
Par Jean-Pierre Tabin et al.
En 2010 et en 2016, deux motions ont demandé de remplacer le terme « invalide » par une tournure non-discriminatoire. Objectif: lutter contre les discriminations vécues par les personnes dites handicapées. Éclairage.