Go Top

Livre / « Vie et mort sans ordonnance » de Colette Gaudin

Lundi 02.05.2016

Vie et mort sans ordonnance

Colette Gaudin, Editions à la Carte, Sierre, février 2016, 124 pages

JPEG - 15.9 ko

En principe, parmi les tâches professionnelles de l’infirmière figure l’application des ordonnances médicales.

En adoptant ce titre provocateur, Colette Gaudin veut souligner la nécessité pour tout un chacun de prendre le temps de parler, d’échanger, de garder sa capacité à s’étonner du surgissement de la vie ou au scandale inattendu de la mort.

Après avoir découvert les « Cafés mortels » organisés par le sociologue Bernard Crettaz, Colette Gaudin a voulu témoigner. Pour elle, il faut parler de la mort pour choisir sa vie. « Alors, et si on se redonnait de l’espace pour échanger avec nos propres mots, dans nos familles, avec notre entourage, en société, sans s’en remettre uniquement à des spécialistes et attendre un mode d’emploi, une prescription ? »

Colette Gaudin est infirmière en santé communautaire en Valais. Elle s’est spécialisée en soins palliatifs à Rive-Neuve.

Editions à la Carte

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Trisomie à la télé: quelle image, quel impact?
Jeudi 09.07.2020
Par Clara Berner
La télévision est un important vecteur pour la représentation des groupes sociaux, dont celui des personnes dites handicapées. Quels reflets donne-t-elle de la relation de notre société avec le handicap ? Etude en Suisse romande.