Go Top

Livre / « Pour une critique de la compétence »

Jeudi 10.03.2016

Pour une critique de la compétence

La question du sujet et du rapport à l’autre. Sous la direction de : Jean-Luc Heeb, Haute école de travail social Fribourg, Véronique Haberey-Knuessi, Haute école de santé ARC, L’Harmattan, 2015, 286 pages

JPEG - 22.4 ko

En quelques décennies, l’approche par compétences a bouleversé l’éducation et la formation professionnelle. Ébranlant une régulation fondée sur les qualifications, elle dessine un sujet contraint à agir en situation, appelé à se questionner sur l’adéquation de ses actions à la réalité économique.

Si l’approche par compétences apparaît comme le vecteur du déploiement d’une rationalité instrumentale, elle doit particulièrement être questionnée dans le domaine des métiers de la relation humaine.

Quelle place peut-on accorder à la relation à l’autre et à l’intersubjectivité dans une approche par compétences essentiellement opératoire et technique ? Quelles en sont les limites et les implications ? C’est dans une perspective critique, interrogeant les fondements de l’approche par compétences et faisant le lien avec la pratique professionnelle, que cet ouvrage collectif se propose d’apporter des éléments de réponse à ces questions.

Réunissant des contributions de chercheurs, enseignants et formateurs de Belgique, du Canada, de France et de Suisse, il éclaire tour à tour le cadre institutionnel sous-tendant l’approche par compétences, l’acteur supposé agir de manière compétente, la compétence régissant le rapport interpersonnel et, enfin, le professionnalisme face à la compétence.

Editions L’Harmattan

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Approche relationnelle pour l’autodétermination
Lundi 21.10.2019
Par Geneviève Piérart, Annick Cudré-Mauroux et Carla Vaucher
Pour les personnes présentant une déficience intellectuelle, comment instaurer l’autodétermination dans la vie quotidienne ? Une recherche a identifié la dynamique des relations entre personnes accompagnées et professionnel·le·s.