Go Top

Projet pilote / Réseau Seniors Vernier a fait ses preuves

Mercredi 09.09.2015

Réseau Seniors Vernier

Projet pilote, rapport final, septembre 2015, 48 pages.

JPEG - 13.2 ko

Après trois ans de mise en œuvre, le projet pilote Réseau Seniors Vernier est jugé probant par la Ville de Vernier.

Le projet pilote s’est déployé à partir de trois axes d’action. Le premier a consisté à identifier les personnes les plus en difficulté. Ensuite, les ressources existantes sur le plan local et cantonal ont été recensées et mises à jour. Enfin, des prestations adaptées ont été mises en place.

Une des particularités du projet est celle de la prise de contacts individualisés. Un autre élément majeur réside dans la structure et l’organisation du réseau de bénévoles et de partenaires. Selon les besoins des personnes âgées, une vingtaine de bénévoles sont actifs. Ces derniers représentent une nouvelle réponse de proximité efficace pour briser la solitude. Le projet a également sollicité le réseau partenaire tant professionnel qu’associatif afin de relayer l’information et de coordonner les démarches. Ce travail en réseau a permis l’accompagnement de personnes souffrant de problématiques multiples auprès desquelles il était particulièrement difficile d’intervenir.

Après plus de trois ans de mise en œuvre, les résultats montrent que le Réseau Seniors Vernier prévient les risques de fragilisation et d’isolement. En offrant un appui de proximité aux personnes âgées en grande difficulté, il a fait émerger de nouvelles solidarités et contribué à créer de nouvelles dynamiques relationnelles entre les habitant-e-s. Il joue ainsi un rôle considéré comme majeur dans le dispositif verniolan de lutte contre l’exclusion et la précarité.

Aujourd’hui, certains axes de développement sont envisagés comme par exemple l’ouverture du projet aux personnes âgées de moins de 80 ans ou encore la mise en place de démarches de sensibilisation auprès des jeunes retraités.

Le Réseau Seniors Vernier en chiffres

  • 15.7 % de la population en âge AVS
  • 4,2 % est âgée de + 80 ans
  • 830 personnes en risque d’isolement
  • 554 courriers envoyés
  • 391 contacts directs avec des personnes âgées
  • 218 personnes suivies ponctuellement ou sur une longue durée
  • 218 dossiers individuels
  • 500 visites à domicile réalisées par la travailleuse sociale en charge du projet
  • 830 visites des bénévoles équivalent à 1’700 heures.

Source : Ville de Vernier

Le rapport en format pdf

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Somnifères et tranquillisants: quels risques?
Lundi 19.08.2019
Par Etienne Maffli, Florian Labhart et Stephanie Stucki
En Suisse, environ 200'000 personnes présentent un usage problématique de somnifères et tranquillisants. Les femmes, les personnes âgées et la Suisse latine sont davantage concernées. Comment éviter cette surconsommation ?