Go Top

Livre / « Fragments de vie » de personnes âgées à Genève

Mardi 02.06.2015

Fragments de vie

Coordination : Adriana Mumenthaler. Photos : Laurences Favre, juin 2015, 97 pages.

JPEG - 44.2 ko

Ce recueil permet de découvrir des parcours de vie de personnes âgées, migrantes ou non. Des jeunes bénévoles du Centre d’intégration culturelle (CIC) de la Croix-Rouge genevoise ont recueilli leurs récits. Des liens et une complicité ont ainsi été créés entre des générations et des cultures différentes.

Trois ans ont été nécessaires pour rédiger et illustrer cet ouvrage. Les jeunes qui ont recueilli les récits des personnes âgées ont été soigneusement sélectionné-e-s et formé-e-s. Il s’agit avant tout de bénévoles désireux-euses de se lancer dans cette expérience. Ils et elles ont également été exercé-e-s par des professionnel-le-s aux techniques journalistiques afin de garantir des récits de qualité. Afin de choisir les personnes âgées, des établissements médico-sociaux ont été sollicités, ainsi que l’entourage des bénévoles du CIC : professeur-e-s, participant-e-s aux cours de français, habitué-e-s de la bibliothèque interculturelle. « La phase la plus délicate a été la création des duos bénévole – personne âgée », mentionne Adriana Mumenthaler.

Une fois les duos formés, la personne âgée a rencontré à plusieurs reprises son interviewer-euse. Il était important que la confiance et l’entente s’installent afin de faciliter l’expression et l’évocation des questions sensibles. La magie a opéré à tel point que ces « rencontres d’âmes », comme les qualifiera une des seniors, se sont transformées en 18 histoires, toutes passionnantes et enrichissantes. Elles sont magnifiquement accompagnées par des photos et des portraits des protagonistes de Laurence Favre.

Croix-Rouge genevoise

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Non-recours aux aides sociales et santé perçue
Lundi 11.11.2019
Par Barbara Lucas et Catherine Ludwig
Une enquête menée à Genève a analysé, pour la première fois, l’état de santé d’un collectif de personnes ne bénéficiant pas des aides sociales auxquelles elles auraient pu prétendre. Les constats sont sans appel.