Go Top

Publication / La contraception, une question d’égalité ?

Lundi 27.04.2015

La contraception, une question d’égalité ?

Revue d’égal à égalE N° 15, Bureau de l’égalité du Canton du Jura, avril 2015, 32 pages.

JPEG - 9.4 ko

La revue "d’égal à égalE" 2015 interroge la contraception sous l’angle de l’égalité entre femmes et hommes

ll y a 55 ans, le premier contraceptif médicalisé pour femmes était commercialisé aux Etats-Unis. Un an après, la pilule était autorisée à la vente en Suisse. La pilule représente un élément charnière de l’émancipation des femmes. Elle est maintenant le principal moyen contraceptif utilisé en Suisse, comme le confirment des chiffres récents de l’Office fédéral de la statistique (Enquête sur les familles et les générations 2013). Avant l’arrivée de la pilule contraceptive et son utilisation massive, les hommes avaient davantage de responsabilités en matière de contraception. Quelle place occupent-ils aujourd’hui ? Et qu’en est-il de la pilule pour hommes qui reste au stade de l’étude depuis des décennies ? Est-ce qu’aujourd’hui la répartition dans le couple de la responsabilité et des "coûts" de la contraception est discutée, notamment suite aux récentes polémiques autour des pilules contraceptives féminines de dernières générations ?

Le 15ème numéro de la revue d’égal à égalE aborde le thème de la contraception sous l’angle de l’égalité entre les femmes et les hommes. Cette publication apporte un éclairage sur le rôle que les hommes jouent ou ont à jouer en matière de contraception. Elle esquisse les pratiques contraceptives des Jurassiennes et des Jurassiens et leurs représentations de la contraception au travers du travail de différent∙e∙s acteurs et actrices du milieu de la santé, mais également par des témoignages de personnes concernées.

Télécharger la brochure en format pdf

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Repenser la normalité
Lundi 12.08.2019
Par Jean-Pierre Tabin et al.
En 2010 et en 2016, deux motions ont demandé de remplacer le terme « invalide » par une tournure non-discriminatoire. Objectif: lutter contre les discriminations vécues par les personnes dites handicapées. Éclairage.