Go Top

Avril 2024: sélection de la bibliothèque Haute école Arc Santé

Sélection des derniers livres qui ont retenu l’attention des bibliothèques spécialisées en travail social et santé. Ce mois-ci, par Irène Burdet, bibliothécaire à la Haute école Arc Santé Neuchâtel.


 

  • Guion, Aurélien
  • Toucher et massages dans les soins du quotidien
  • Éditions Lamarre, 2023

L’objectif de cet ouvrage est de faire découvrir ou redécouvrir à chaque professionnel de santé des notions indispensables à l’utilisation du toucher et du massage dans les soins du quotidien pour une relation adaptée aux patients. En effet, le toucher est le dénominateur commun aux pratiques de tous les professionnels de santé qui accompagnent les patients. Tout comme le massage, il requiert des compétences spécifiques largement mises en valeur dans cet ouvrage rédigé par une équipe pluridisciplinaire. Les informations essentielles à maîtriser pour la compréhension du toucher sur le corps sont ainsi présentées avec leurs applications pratiques. Des situations cliniques, des témoignages et vidéos permettent de concrétiser les informations enseignées. L’ouvrage propose également un point complet sur la formation initiale et continue et aborde les liens avec les autres pratiques (hypnose, relaxation…). Il place la relation soignant-soigné au cœur du soin et met en avant l’importance des gestes du quotidien réalisés par les soignants, très souvent simples mais tellement importants. [4ème de couverture]


 

  • Wallenhorst, Thomas
  • Développer sa résilience en 50 étapes — Surmonter les chocs de la vie
  • Ellipses, Paris, 2021

La résilience est citée en lien avec un traumatisme subi : elle agit dans l’interface entre les événements et la personnalité de l’individu. Elle aide à résister contre la menace de désintégration psychique et à rebondir après un effondrement. La résilience ne limite pas son action aux traumatismes. Elle agit dans toute situation difficile, elle aide dans les chocs de la vie en rassemblant les ressources qui s’activent quand l’individu en a besoin. Dans les pertes subies : symboliques ou relationnelles, lorsque l’intéressé doute de ses valeurs profondes, elle donne la force intérieure pour ne pas s’effondrer. Elle montre l’objectif à viser pour continuer à vivre à court, à moyen et à long terme. [4ème de couverture]


 

  • Valinducq, Vincent
  • Je suis devenu le parent de mes parents
  • Éditions Stock, 2023

« Pendant les quatorze années du combat mené aux côtés de ma mère atteinte d’une maladie apparentée à Alzheimer, j’ai souvent eu l’envie d’écrire un livre pour porter une voix, celle des aidants. J’aurais voulu hurler pour qu’elle soit entendue en dehors des murs de notre maison tant je me sentais seul, incompris et démuni face à une maman qui, à seulement cinquante ans, m’oubliait petit à petit. En 2030, un actif sur quatre sera aidant. Le vieillissement de la population et un système de santé qui s’effondre rendent de plus en plus difficile la prise ne charge d’un proche malade dans de bonnes conditions. De nombreux aidants se sacrifient pour pallier cette défaillance, mais aujourd’hui qui aide les aidants ? » Vincent Valinducq, médecin bien connu du petit écran, livre un émouvant témoignage d’utilité publique sur l’accompagnement des proches malades. Ce faisant, il dispense des conseils pratiques, psychologiques et même administratifs pour aider ceux qui consacrent une partie de leur vie à celle des autres. [4ème de couverture]


 

  • Lalau, Jean-Daniel
  • De l’éducation du patient à l’alliance thérapeutique
  • Chronique Sociale, Lyon, 2021

Face à la progression considérable des maladies chroniques et au caractère potentiellement déshumanisant du monde médical et à sa technicité croissante, l’objectif de ce livre est d’actualiser les connaissances sur l’éducation thérapeutique et de vivifier une éducation du patient profondément humaine. La première partie pose un cadre théorique et renverse la perspective commune : elle est consacrée à la nécessité première de « l’éducation » du soignant. La théorie est articulée dans une deuxième partie avec les pratiques cliniques relatives à l’expérience relationnelle du soin : comment intégrer le monde de l’autre, pour se comprendre ? L’alliance thérapeutique est interrogée dans la troisième partie jusqu’à son « noyau éthique » : il s’agit cette fois de s’entendre, dont sur ce que chacun peut attendre de l’autre. Des repères sont proposés en dernier lieu. Ce livre s’adresse aux soignants, aux personnes atteintes de maladie chronique ; à nous tous, en définitive, qui avons des proches malades et qui sommes potentiellement vulnérables. [4ème de couverture]


 

  • Sous la direction de Alric, Jérôme
  • La pulsion de mort dans les soins — Une face cachée de la médecine en maladie grave et fin de vie
  • Éditions Erès, Toulouse, 2022

Freud a nommé « pulsion de mort » la force de destruction qui œuvre à l’intérieur de la vie psychique et qui pousse à son anéantissement. À partir de cette notion, cet ouvrage ouvre des pistes de réflexions pour tenter de comprendre l’insupportable de la souffrance du sujet gravement malade ou en fin de vie. En médecine contemporaine, par des jeux d’influence et de subtiles manipulations, il n’est pas rare que les relations de soin produisent sur le malade une emprise délétère, parfois de la violence. Au-delà de ce constat, les auteurs, psychanalystes, psychologues cliniciens mais aussi médecins, français ou belges, font l’hypothèse que le sujet — ou plutôt une part de lui-même — participe activement à sa destructivité. Face à sa mort prochaine, un déséquilibre peut se produire à l’intérieur de sa vie psychique. Éros ne parvenant plus à maîtriser ni à canaliser les élans destructeurs de Thanatos, la pulsion de mort fonctionne alors comme en roue libre. Ce déficit de régulation provoque des ravages pour le sujet lui-même comme pour la relation de soin. En se laissant aspirer dans un « ne plus avoir à désirer », le sujet dessine, sans le vouloir, les contours de sa propre souffrance. [4ème de couverture]


 

  • Choque, Stella
  • La bientraitance au quotidien pour les soignants et les accompagnants — Réflexions et outils
  • Éditions Lamarre, 2023

Cet ouvrage s’adresse à tous les soignants et aidants, en institution ou à domicile, soucieux d’améliorer la qualité de l’accompagnement au quotidien avec pour objectif permanent la bientraitance et l’adaptation aux besoins de l’usager. Le livre est construit dans un souci de pédagogie basée sur la méthode maïeutique afin de favoriser la montée en compétence des lecteurs et de leur permettre d’acquérir par eux même le processus de raisonnement qui permet d’agir avec bientraitance en toutes circonstances. Le lecteur est invité à s’approprier la méthodologie du projet d’accompagnement personnalisé, à savoir intégrer les spécificités du handicap dans le projet individualisé, à repérer les besoins, les désirs et les possibilités de l’usager, à utiliser la démarche de soin comme outil de mise en place d’une culture « du prendre soin dans la bientraitance », pour les accompagnants à domicile utiliser le plan d’aide comme support de l’accompagnement et collaborer avec tous les acteurs y compris les aidants naturels. [Payot]


 

  • Mearns, Dave et Thorne, Brian
  • La pratique de la thérapie et de la relation d’aide dans l’Approche centrée sur la personne
  • Chronique Sociale, Lyon, 2019

Très attendue, cette traduction française d’un best-seller international (déjà traduit en 13 autres langues) permet de découvrir la pratique et les principes de la relation d’aide ou de la thérapie dans l’Approche centrée sur la personne (ACP) de Carl Rogers à partir de l’expérience intime du praticien. Véritable livre de chevet pour les débutants, livre de référence pour le praticien expérimenté et source d’inspiration stimulante pour le professionnel ou le chercheur chevronné, les lecteurs intéressés par la thérapie humaniste de Carl Rogers y découvriront les processus intimes d’un client et de son thérapeute et y découvriront des clés de compréhension personnelles... Les auteurs évoquent les questions concrètes posées par la pratique et apportent des réponses tout aussi concrètes, étayées par une approche résolument éthique de la relation singulière, déclinée à travers les nombreux exemples. Des éléments nouveaux de la théorie ACP post-Rogers sont présentés en fin d’ouvrage. [Payot]


 

  • Dr Lemoine, Patrick avec Blanc Lapierre, Josée
  • Médecines douces pour temps durs — Les meilleures thérapies alternatives testées par un médecin
  • Buchet/Chastel, Paris, 2021

Les temps sont durs et pour tenir le choc, puisons dans les médecines douces ! Nouvelles maladies, climat chamboulé, assiette empoisonnée, identités sexuelles questionnées… comment apaiser nos angoisses dans un monde qui change ? Au lieu de se jeter sur des antidépresseurs, il est temps de se tourner vers les méthodes alternatives : hypnose, jeûne, méditation, bains de forêt, EMDR, sophrologie, et bien d’autres. Face à la défiance grandissante à l’égard de la médecine officielle, leur nombre explose. Mais gare aux charlatans ! Le docteur Patrick Lemoine fait le tri entre les prises en charge sérieuses et les plus risquées qui, à la limite du sectarisme, doivent être dénoncées. Cette grande enquête offre l’éventail le plus large e ces remèdes dont les bienfaits sont incontestables, à condition de les aborder avec vigilance. Ils sont une source d’inspiration pour la médecine classique désireuse d’apporter une meilleure réponse à notre anxiété. [4ème de couverture]


 

  • Coordonné par Hesbeen, Walter
  • Face au refus d’aide et de soin — Penser en équipe le positionnement éthique
  • Éditions Seli Arslan, Paris, 2023

L’exercice des différents métiers de la relation à l’humain confronte régulièrement au refus d’aide ou de soins des personnes soignées ou accompagnées. Au quotidien, les professionnels se posent de nombreuses questions face à de telles situations : comment interpréter un refus ? Est-il le signe d’une incompréhension, d’une peur, d’une défiance de la part de la personne ? Permet-il d’affirmer sa présence, d’essayer de garder le contrôle de sa vie alors que l’on se sent diminué ou impuissant ? Reflète-t-il le rejet des efforts imposés, perçus comme inappropriés ou insensés ? Est-ce l’expression d’une lassitude devant les contraintes des soins qui paraissent trop lourdes à porter ? À toutes ces interrogations concernant la personne qui manifeste sa volonté s’ajoutent celles sur l’attitude à adopter à titre personnel et en équipe dans le vif de la situation et à plus long terme. Ce sont en effet de réels dilemmes que vivent les professionnels, tiraillés entre, d’un côté, leur volonté de soulager, d’apaiser et, de l’autre, la réalité complexe des situations humaines, singulières, qu’ils cherchent à respecter. Les auteurs fournissent des repères éthiques pour soutenir la réflexion des professionnels. Ils partagent leurs études, expériences et dispositifs innovants et proposent des voies d’actions pertinentes, ainsi que des manières d’être et de faire porteuses de sens et respectueuses des personnes. Ils identifient aussi des modalités de formation des professionnels pour parvenir à faire face à la décision d’un refus d’aide ou de soins, qui requiert moins la recherche d’une solution à un problème qu’une écoute individuelle et collective en vue de viser un juste soin, une juste présence et un juste accompagnement. [Payot]


 

  • Avec les textes de Arslan, Seli ; Dupuis, Michel ; Friard, Dominique ; Juliens, Cédric ; Koselak-Maréchal, Arkadiusz ; Villemont, Sandrine ; Maquart, Angélique ; Lallier, Jean-Charles et Mercadier, Catherine
  • Les sens au cœur du soin — Valoriser les savoirs soignants forgés dans la relation avec les patients
  • Éditions Seli Arslan, Paris, 2022

La confrontation aux sens relève du travail invisible des soignants, de cette face cachée des soins qui revêt une grande part d’indicible car elle suscite des ressentis, des émotions que les normes imposent de maîtriser. Souvent tus, ces savoirs sensibles, car issus des sens, sont pourtant au centre de la relation de soin. Les auteurs lèvent le voile sur ce travail des sens au cœur du soin. Ils s’intéressent surtout aux sens des soignants, particulièrement les infirmières et les aides-soignantes, les plus proches des patients. Un tel travail en proximité physique et psychique, en corps à corps, d’esprit à esprit, engendre la mise en éveil de tous les sens chez les professionnels du soin et les étudiants, en même temps qu’une mise en alerte, tant les signes repérés dans la clinique jouent sur la qualité générale des soins. Les auteurs détaillent ce qui se passe et s’éprouve dans la relation. Ces efforts pour révéler ce qui reste souvent dans l’entre-soi, entre initiés, contribuent à valoriser les savoirs soignants forgés au plus près des patients et des personnes accompagnées. Pour approfondir la mise en lumière du vécu des sens, des entretiens ont été menés avec des professionnelles et des étudiantes en soins infirmiers. Ils permettent de témoigner directement du cœur de métier qu’est l’entrée en contact avec un patient. Les réflexions sur le travail des sens partagées dans ce livre concernent l’ensemble des soignants. S’interroger sur les sens et les émotions, les siens et ceux d’autrui, est fondamental pour les soignants et les étudiants, tant les situations et les personnes rencontrées peuvent ébranler les certitudes et nécessiter de chercher à comprendre ensemble. [Payot]

Bibliothèque de la Haute Ecole Arc Santé, Neuchâtel

L'affiche de la semaine

Dernier article

Stimuler l’interprofessionnalité avec la formation
Jeudi 18.04.2024
Par N’Dri Paul Konan et al.
Renforcer la collaboration interdisciplinaire des domaines de la santé et du social au profit des patient·es et des bénéficiaires nécessite de répondre à plusieurs défis dès la formation.