Go Top

Janvier 2018: détour dans les bibliothèques

Enfants PlacesLandry, Jeanne

  • Enfants placés, enfants sacrifiés, ça suffit !
  • Paris : Michalon, 2017

Mon histoire est celle d'une jeune grand-mère à qui, un matin d'hiver, on a arraché ses deux petits-enfants. Ma vie et la leur ont basculé dans une réalité insupportable lorsqu'une décision de justice a ordonné leur placement dans un foyer de la protection de l'enfance. Malgré ma demande d'être désignée «tiers digne de confiance», la juge en a décidé autrement. «Vous n'êtes QUE la grand-mère…», m'a-t-on dit. Oui, mais je suis et je resterai LEUR grand-mère!»

Comment accepter l'inacceptable? Jeanne Landry n'a pas accepté. Elle a alerté, écrit, appelé, interpellé. Elle a trouvé en elle des ressources qu'elle ne soupçonnait pas, une énergie nouvelle qui lui a donné la force de sortir de son silence pour témoigner de sa souffrance et, surtout, de ce qu'elle a découvert durant une année : un monde qui nie les droits fondamentaux des enfants placés, brise les familles, et des institutions qui fonctionnent sans aucun contrôle, dans une omerta absolue.

Jeanne Landry a essayé de trouver les mots pour tenter, tout simplement, de rendre visibles ces enfants dont tout le monde se fout.


Vivre familleSellenet, Catherine

  • Vivre en famille d'accueil : à qui s'attacher?
  • Paris : Belin, 2017
  • Naître, grandir, devenir

En France, 69’000 enfants sont accueillis en famille d’accueil, s’inscrivant tour à tour dans deux familles, celle de naissance et celle qui les accueille, voire trois pour peu que leurs parents aient aussi recomposé un nouveau couple.

Comment s’y prennent-ils pour naviguer d’un port d’attaches à l’autre et ne pas perdre le cap, pour ne pas rester dans un «entre-deux» préjudiciable à leur développement?

Ce livre témoigne de l’expérience si singulière de ces enfants qui nous ouvrent les portes de leur mémoire et nous livrent leurs nombreux questionnements. Entre le «nous familial» qu’il faut quitter, et cette autre famille dans laquelle il va falloir s’intégrer, qui choisir, et faut-il choisir? Combien de temps faut-il pour se sentir chez soi, voire «à sa place», et n’est-ce qu’une question de temps? Peuvent-ils s’attacher aux uns et aux autres, répondre aux attentes multiples, parfois pressantes que chaque adulte dirige sur eux?

En miroir, d’autres enfants les accueillent, ceux de la famille d’accueil, invisibles, oubliés, dont nous ne connaissons ni les alliances, ni les conflits, ni les coups de cœur ou les révoltes.

Des enfants qui enseignent aux adultes… pour que l’accueil familial soit une belle aventure.


HikikomoriTajan, Nicolas

  • Génération hikikomori
  • Paris : L'Harmattan, 2017
  • Japon : études du fait japonais

Depuis les années 1990, un phénomène très particulier touche la population japonaise. Chaque année, des centaines de milliers de personnes disparaissent.

Appelé hikikomori, «retrait social», ce phénomène désigne des personnes qui, enfermées chez elles pendant plusieurs mois (au moins six), voire plusieurs années, se coupent du monde et n'ont plus aucune relation sociale.

Dans une société ultra-organisée et codifiée et où prévaut le collectif sur l'individu, les hikikomori bouleversent l'idée d'un Japon uniforme, suscitent le débat et interrogent une société japonaise en perte de repères.


Addictions AdosScroccaro, Nathalie

  • Les addictions à l'adolescence : comprendre et intervenir auprès des parents et des proches
  • Louvain-La-Neuve : De Boeck, 2017
  • Le point sur... Psychologie

Les addictions à l'adolescence constituent un problème majeur de santé publique et soulèvent de nombreuses questions pour l'entourage des jeunes consommateurs en recherche d'informations, de conseils ainsi que d'une prise en charge adaptée. Toutefois, si elles sont d'un intérêt certain dans le domaine de la recherche scientifique, ce n'est que récemment que la souffrance des proches, et plus encore celle des parents, est l'objet de travaux pour les chercheurs comme pour les cliniciens.

Il existe actuellement de nombreux ouvrages en addictologie mais peu s'intéressent particulièrement à l'entourage du sujet addict et encore moins dans une démarche de vulgarisation scientifique.

Cet ouvrage est une mise en lumière d'expériences professionnelles et scientifiques autour de la thématique des addictions à destination des étudiants et des professionnels de la santé. Il met l'accent sur les dynamiques familiales en lien avec les conduites addictives d'adolescents ou de jeunes adultes. Il propose également des pistes d'accompagnements médico-psychologiques destinées à l'entourage de jeunes consommateurs.


Dialogue Aidants AidesHélène DAVTIAN, Régine SCELLES (eds)

  • Liens aidants/aidés en famille pour le meilleur et pour le pire
  • Toulouse : Erès, 2017
  • Dialogue : familles & couples ; 216

En France, 8,5 millions d’aidants accompagnent quotidiennement un proche malade. Sous le vocable «aidant familial» s’entendent des réalités très diverses : utilisée par les économistes de la santé, les sociologues, les politiques qui définissent la distribution de l’aide, cette notion interroge aussi les professionnels qui soutiennent les dimensions intimes et interrelationnelles dans les familles dont l’un des membres est vulnérable. Le terme «aidant familial», ou parfois «aidant naturel», porte en lui la tension entre la sphère sociale et la sphère intime : «aidant» évoque un rôle, une fonction plus ou moins attendue, plus ou moins définie suivant les sociétés dans lesquelles on vit, «familial» évoque une relation impliquant la différence des sexes et des générations. Qu’il s’agisse d’un parent, d’un conjoint, d’un frère, la fonction d’aidant, reconnue, nommée, valorisée, institutionnalisée a des conséquences sur les liens familiaux.

Ce numéro ouvre une réflexion sur la place grandissante des aidants familiaux dans les systèmes de santé occidentaux. Il interroge le positionnement de ce soutien individuel versus une conception plus sociétale, plus collective, de l’aide à apporter aux personnes vulnérables et fragiles. Si ce mouvement est souvent pensé en termes d’augmentation des compétences, voire de professionnalisation des aidants, il est important de questionner les limites de cette aide pour préserver les relations, d’étudier ses effets sur les rapports entre l’aidant et l’aidé et sur la vie de famille.


Mediation artistiqueLe Bihan, Marie ; Sari, Bruno

  • Concevoir et accompagner une médiation artistique avec des personnes âgées : la mémoire des pinceaux
  • Lyon : Chronique sociale, 2017
  • Savoir communiquer. L'essentiel

Le but de cet ouvrage est d'apporter un appui et une aide pratique aux personnels soignants des maisons de retraite (infirmiers, aides-soignants, aides médico-psychologiques, ergothérapeutes, psychomotriciens, orthophonistes, animateurs) qui souhaitent proposer un atelier peinture aux personnes âgées désorientées. Comment s'y prendre, comment procéder, avec quels outils? Cela ne va pas forcément de soi. Ce guide pratique est un outil qui vous accompagnera dans la construction et la mise en oeuvre de votre projet.

Ce guide s'adresse également aux artistes ayant envie d'organiser un atelier peinture : votre formation ou votre expérience artistique vous ont doté d'outils et de connaissances en matière de peinture. Nous vous proposons avec ce livre la découverte de notre expérience de la médiation artistique auprès de personnes âgées et désorientées.


Vie PsychiqueSous la dir. de Louis Ploton

  • Vie psychique, spiritualité et vieillissement
  • Lyon : Chronique sociale, 2017
  • Comprendre les personnes. Synthèse

Quelle peut être la place de la spiritualité dans la vie psychique et quel rôle peut-elle jouer avec l'avancée en âge ?

C'est la question qui a été posée à différents auteurs. Ils constituent un panel de croyants et d'agnostiques : clercs ou laïcs, connus comme psychologues cliniciens, psychiatres, éthicien, économiste, théologien, anthropologue, psychanalyste, philosophe. Certains sont médecins mais pas tous. Ce qui les relie est leur ouverture d'esprit.

Ce qui amène à situer le champ de la spiritualité là ou se pose la question du «pourquoi ?», quand la science ne peut répondre qu'à la question du «comment ?». Question fondamentale du sens qui peut autant porter sur «à quoi ça sert ?» que sur «qu'est-ce que ça pourrait signifier ?» (Qu'est-ce que ça pourrait vouloir nous dire ?).

Dans tous les cas la quête spirituelle est à l'origine de réponses, individuelles et collectives, à même de protéger d'un sentiment insoutenable, celui d'une destinée régie uniquement par le hasard et dépourvue de sens. Solitude angoissante de l'Etre Humain, sans ressource, perdu dans l'immensité de l'Univers.


Bonheur TravailGodet, Michel, Mousli, Marc

  • Le bonheur par le travail : dix-sept histoires de longévité heureuse
  • Paris : O. Jacob, 2017

Qu'y a-t-il de commun entre une sociologue féministe, un agriculteur passé à la fonction publique, un militant ouvrier du 9-3, un promoteur de l'entrepreneuriat ou un général qui n'a pas la langue dans sa poche ?

Tous ont fait le choix, à l'âge de la retraite, de rester actifs et ils s'en portent plutôt bien ! Anonymes ou médiatiques, dix-sept personnalités témoignent ici de l'importance que le travail occupe toujours dans leur vie.

Chacun a trouvé sa voie : les plus intellectuels continuent de réfléchir et d'écrire à un rythme soutenu; d'autres se sont reconvertis dans le conseil en entreprise, les travaux ruraux ou l'animation culturelle. Aucun ne compte ses heures. Ils sont heureux de faire profiter les autres - leur village, la France, voire une communauté plus large - de leur expérience.

17 histoires qui sont autant de leçons de vie.

Un livre qui est un hymne au travail.


Approche psy ecritureGauffer, Christian

  • Approche psychanalytique du travail d'écriture : enjeux, sens et techniques des écrits professionnels dans le champ social et éducatif
  • Paris : L'Harmattan, 2017

Cet ouvrage trouve sa source dans une maïeutique rigoureuse qui interroge le travail réel, à partir des formations initiales et continues des travailleurs sociaux. Il restitue et développe les savoirs qu'ils mettent en oeuvre dans leur pratique des écrits professionnels. Il constitue une référence sérieuse pour développer au sein des institutions une culture favorable aux écrits professionnels et au travail collectif.

Les responsables des travailleurs sociaux, ainsi que les coordinateurs, devraient également y puiser des ressources utiles.

Sélection proposée par Anne Ponzo-Malcotti, bibliothécaire, Haute Ecole fribourgeoise de travail social, lien internet

L'affiche de la semaine

Agenda social et santé

Dernier article

Les incohérences du prix des médicaments
Jeudi 23.05.2019
Par Josef Hunkeler
Des milliers de médicaments sont vendus en Suisse. L’autorité nationale de surveillance n’a toujours pas trouvé le moyen de réguler ce marché dans l’intérêt du patient. Pourquoi donc la fixation des prix est-elle si complexe?